Arval propose de nouveaux services en 2018 après une bonne année 2017

Arval a annoncé le 13 février de bons résultats pour l’année 2017. Le loueur profite de cette croissance pour lancer une nouvelle gamme de services.

1703

Après une année 2017 porteuse pour Arval, la filiale de BnP Paribas s’attaque à 2018 avec de nouvelles offres. En 2017, la croissance globale du loueur s’est élevée à 7,4 %, la France a obtenu + 5 % mais ce sont le Luxembourg (+ 22 %) et la Pologne (+ 19 %) qui ont obtenu les meilleurs résultats. L’ouverture du marché norvégien en 2017 a également joué un rôle.

En plus de ces chiffres, Arval a annoncé le 13 février le lancement de nouveaux services : « Jusque-là notre objectif était les entreprises, désormais nous ciblons également les particuliers qui ont véritablement besoin de voitures », a déclaré le PDG d’Arval, Philippe Bismut.

Une nouvelle gamme de services pour les employés des clients d’Arval

Dans le même ordre d’idée, Arval a lancé une gamme de services visant les employés des entreprises clientes. Avec « Arval Car Sharing », les salariés peuvent accéder aux véhicules d’entreprise sous forme d’autopartage pour leurs déplacements personnels. « Arval for Employee » propose des contrats d’échange de salaire, de leasing ou des offres de location ou d’achat de véhicules aux employés quittant l’entreprise. Avec à la clé des tarifs et des conditions préférentiels.

Le loueur a aussi décidé de se lancer dans la voiture électrique et a conclu un partenariat avec Renault et Nissan afin de proposer cette nouvelle offre. Les utilisateurs de ces véhicules pourront les recharger via des bornes électriques Newmotion installées dans les entreprises ou à domicile. Arval laissera une période de 3 à 6 mois pour tester ces voitures électriques. Cette offre sera disponible tout d’abord en France en 2018.

Enfin, Arval a remis en avant sa plate-forme « My Arval » à destination des gestionnaires de flotte. Celle-ci dispose d’outils de reporting modulables et reste ouverte aux prestataires extérieurs. Le loueur a en outre déployé un forum communautaire pour permettre aux professionnels d’échanger entre eux. Une application pour conducteur est enfin disponible. Ces deux services ont déjà été mis sur le marché dans certains pays, et seront bientôt disponibles pour tous.