Arval se réinvente à l’ère digitale

Le loueur longue durée Arval lance sa nouvelle offre de télématique Active Link et déploie en parallèle des services connectés de dernière génération.

653
Arval se réinvente à l’ère digitale

« Nos outils digitaux sont l’aboutissement d’un investissement important réalisé au cours des cinq dernières années et incarnent la nouvelle génération de notre offre », a résumé d’emblée Philippe Bismut, P-DG d’Arval, lors d’une présentation à la presse.

Arval Active Link se veut la première solution de télématique intégrée. Développé autour d’un boîtier embarqué, Active Link est proposé à 3 euros par mois et par véhicule pour obtenir les kilométrages privés et professionnels, les consommations, des alertes en cas de fraude, pour réaliser les entretiens en temps et en heure ou pour adopter les règles de l’éco-conduite.

Facturées 2 euros, trois options complètent l’offre de base : Active Journey (analyse des trajets en différé), Active Routing (localisation en temps réel) et Active Sharing (gestion des véhicules en autopartage). En France, cette offre se substitue à la solution de télématique lancée en fin d’année dernière.

Arval offre le boîtier et son installation et ne facture que le service à travers un abonnement mensuel. Explication : avec les données collectées, Arval pourra mieux appréhender les modes d’utilisation et réaliser des économies sur ses propres processus. « La meilleure compréhension de l’usage des véhicules constitue un avantage qui contrebalance l’investissement », a expliqué Philippe Bismut.

Active Link sera lancé en France, en Italie, au Royaume-Uni, en Espagne, aux Pays-Bas et en République Tchèque à partir de septembre, dans le reste de l’Europe en 2016 et 100 % de la flotte sera couverte à l’horizon 2020. « À plus ou moins long terme, les véhicules seront équipés en première monte par les constructeurs, a noté Philippe Bismut. Mais demeureront des problèmes de standardisation. Nous avons décidé de ne pas attendre pour lancer notre offre. Les conditions économiques sont réunies pour faire d’Active Link un pari raisonnable. »

Parallèlement à Active Link, la filiale de BNP Paribas s’est livrée à une refonte complète de ses outils digitaux. Arval Analytics, Arval Fleet View et Arval Mobile+ s’enrichissent de fonctionnalités tout en bénéficiant d’un temps de réponse plus rapide. Le portail internet d’Arval a été complètement repensé en fonction d’études réalisées auprès des utilisateurs et Arval Webstore permet aux PME d’obtenir des devis de location avec services pour tous les véhicules du marché et ce, sans inscription préalable.

A lire sur le sujet : 

Arval proche de racheter GE Capital Fleet Services