Assurance auto : les primes annuelles continuent d’augmenter

D’après le baromètre publié par le comparateur LeLynx.fr, les primes d’assurance automobile ont augmenté de 2,6 % en moyenne en France en 2017 par rapport à 2016, soit + 15 euros.

1722
baromètre assurance auto 2018 LeLynx evolution 2015-2018
Source : LeLynx.fr

Pour réaliser cette étude, le comparateur s’est basé sur un échantillon de 829 758 primes d’assurance auto cliquées par les utilisateurs du site LeLynx.fr entre le 1er janvier et le 31 décembre 2017. Bilan : en trois ans, les primes moyennes sont passées de 566 euros par an en 2015 à 580 euros en 2016 (+ 2,3 %), puis à 595 euros en 2017 (+ 2,6 %).

Selon Martin Coriat, directeur général de LeLynx.fr, « L’augmentation des primes d’assurance auto n’est pas une réelle surprise : en moyenne depuis 15 ans, les assureurs ont augmenté leurs primes de 2 à 3 % chaque année. » Il s’attend donc à ce que les primes dépassent les 600 euros en 2018.

Le renouvellement du parc en cause

En cause, selon les assureurs : le renouvellement du parc, avec des coûts de réparation plus élevés sur les véhicules neufs, ainsi que l’augmentation du nombre de blessés sur les routes (+ 2 % en 2017). « Les assureurs répercutent alors ces coûts d’indemnisation sur leurs tarifs », note Martin Coriat.

baromètre assurance auto 2018 LeLynx europe
Source : LeLynx.fr

La France a toutefois été moins touchée que le Royaume-Uni qui a connu une augmentation des primes annuelles de 8 % en 2017 comparé à 2016. « Cela s’explique notamment par le changement fréquent de voiture (souvent pour des véhicules neufs) et des corrections tarifaires généralement plus fortes », indique Martin Coriat. Inversement, les primes ont baissé de 3 % en Italie et de 11 % en Espagne : « le parc automobile étant plus vieillissant, les assurés choisissent logiquement des niveaux de couverture moins importants », commente-t-il.

Vous aimez cet article ? Recevez chaque mardi notre newsletter

Climat et mortalité routière influent sur les primes

baromètre assurance auto 2018 LeLynx regions
Source : LeLynx.fr

Comme en 2016, le baromètre a relevé de fortes disparités selon les régions. L’Île-de-France demeure la région plus chère : cette année, les franciliens ont payé en moyenne 660 euros pour assurer leur véhicule, mais ont été relativement épargné avec une hausse limitée à 0,5 %.

 

De même, la Bretagne reste la région la plus avantageuse, avec une prime annuelle moyenne à 515 euros. En revanche, les bretons ont subi la plus forte hausse (+ 4,8 %). En cause : « la tempête Zeus qui a frappé la Bretagne en mars 2017 et a directement impacté la prime de la région, explique Martin Coriat. Dans cette même région, le nombre de collisions déclarées a augmenté de 13 %. »

Le baromètre s’est également intéressé aux 10 plus grandes villes du pays. Toutes affichent des primes au-dessus de la moyenne nationale, de 574 euros à Nantes à 756 euros à Marseille. « Avec un trafic plus dense, ce sont les petits accrochages et sinistres liés au stationnement qui font grimper la facture. C’est le cas par exemple de Nice qui enregistre une augmentation de 6 points sur les collisions déclarées », conclut Martin Coriat.

baromètre assurance auto 2018 LeLynx grandes villes
Source : LeLynx.fr