Assurance des flottes : 2012, année de transition

Si nul ne peut vraiment prévoir de quoi demain sera fait, la connaissance du passé et les projets en gestation permettent cependant d’anticiper certaines mutations. L’assurance des flottes n’échappe pas à cette règle générale. Avec toutefois une quasi-certitude : dans les mois à venir, les tarifs ne seront sûrement pas orientés à la baisse.

- Magazine N°176
495

Les années difficiles : 2010 et 2011

Ces dernières années, la diminution de la taille des parcs des entreprises suite à la crise économique a eu pour conséquence de réduire l’encaissement des assureurs flottes, bien que les tarifs se soient alourdis. Et l’effet des résultats pénalisants et de l’inflation constante des coûts a pesé sur les cotisations : si le nombre d’accidents corporels indemnisés a continué de reculer (- 2 % entre 2009 et 2010), le coût des sinistres graves s’est en revanche envolé du fait de la croissance de celui des soins, de la mise en place de nouvelles techniques thérapeutiques et d’assistance, de l’inflation...

PARTAGER SUR