Catherine Berthier, Assystem : « À terme, des cartes mixtes ou seulement pour la recharge »

Alors qu’il travaille à électrifier sa flotte de 1 000 véhicules, le spécialiste de l’ingénierie et du conseil en innovation Assystem se met en parallèle aux cartes de recharge électrique.
- Magazine N°271
844
Catherine Berthier

Catherine Berthier est mobility manager chez Assystem.

« 15 % de nos véhicules sont hybrides rechargeables et 1 % entièrement électriques. Nous utilisons les cartes TotalEnergies et choisissons aussi pour les conducteurs concernés des cartes multi-énergies un peu plus coûteuses. L’avantage avec les cartes de recharge tient dans le coût prédéfini, alors que le prix d’une recharge reste très variable, souvent à la hausse, d’un opérateur à l’autre. À terme, nous n’aurons plus que des cartes mixtes ou seulement pour les recharges.

Un appel d’offres en cours

Pour l’installation de nouvelles bornes, nous sommes en appel d’offres et...