Atos veut convertir l’intégralité de sa flotte à l’électrique d’ici 2024

Le 31 mars 2021, le groupe Atos s’est engagé à faire passer l’ensemble de sa flotte de 5 500 véhicules d’entreprise à l’électrique avant la fin de l’année 2024.
4427
Atos flotte électrique
Photo d'illustration © Freepik

L’entreprise française de services numériques Atos espère réduire les émissions de CO2 de son parc mondial de 5 500 véhicules de 50 % en trois ans grâce à sa future flotte électrique. Une première étape avant d’atteindre « zéro émission nette » d’ici 2028.

De nouvelles stations de recharge électrique

Pour parvenir à ces objectifs, Atos installera de nouvelles stations de recharge « multi-véhicules » sur ses différents sites d’activité. Son réseau actuel d’une centaine d’infrastructures de recharge électrique passera ainsi à plus de 500 stations en 2024.

Les collaborateurs utilisant un véhicule électrique (VE) pour leurs déplacements professionnels auront aussi la possibilité de faire installer une borne de recharge directement à leur domicile.

Notons que dans le cadre de sa politique RSE, Atos propose déjà un service de covoiturage électrique et encourage l’usage des transports collectifs. Son plan d’action s’étend également à ses nouveaux bureaux. Ces espaces de travail « ont été optimisés pour réduire notre consommation d’énergie », précise Atos.

Renault et Stellantis fournisseurs de VE

Pour élaborer sa flotte électrique, Atos offrira un catalogue varié de VE à ses employés. Il s’appuiera sur « un réseau de constructeurs et fournisseurs automobiles engagés dans le recyclage des batteries de véhicules électriques ». Plus précisément, les groupes Renault et Stellantis seront les fournisseurs principaux de VE.

« Face à l’urgence climatique, il y a une responsabilité collective d’agir maintenant pour réduire les émissions de CO2. Certes, le marché des véhicules électriques reste encore jeune. Toutefois, la technologie est suffisamment mature pour être utilisée dans les flottes d’entreprise », explique Elie Girard, directeur général d’Atos.