Audi A1 : première de la classe

Preuve de la pertinence de ses propositions, en seulement quatre ans d’existence, l’Audi A1 a déjà dépassé les 500 000 unités diffusées. Pour faire perdurer le succès, elle vient d’être restylée. Les retouches demeurent discrètes mais affirment sa personnalité.

- Magazine N°206
709
Audi A1 : première de la classe

Plus significatives sont les évolutions de motorisations. Le 1.6 TDI 90 ch d’entrée de gamme cède ainsi la place à un 3-cylindres 1.4 de puissance équivalente. Le bénéfice de l’opération va plus à la consommation qu’à l’agrément, mais les émissions s’amenuisent à 89 g (19 400 euros + 800 euros en Sportback). De quoi conforter l’intérêt pour ce modèle dont le principal atout reste de restituer le raffinement d’une Audi dans un gabarit réduit (3,97 m). Pour s’en convaincre, il suffit de s’attarder sur la réalisation de la planche de bord et les matériaux sélectionnés.

En revanche, l’habitabilité aux places arrière ne constitue pas le point fort, bien que les choses s’améliorent en matière d’accessibilité avec la version Sportback. Sur route, en très bonne élève, l’A1 connaît aussi son sujet au-delà des espérances.