Audi A3 Sportback : plus propre et plus chic

Basée sur la plate-forme MQB Evo du groupe Volkswagen, la compacte Audi A3 Sportback se veut la plus « premium chic » de son segment, arguments à l’appui.

1488
Audi A3 Sportback

Cette Audi A3 Sportback devait être un des grands moments du salon de Genève cette année mais le coronavirus est passé par là. C’est donc virtuellement que la marque aux anneaux entrelacés a dévoilé la quatrième génération de son A3, compacte premium chic et sportive (4,34 m de longueur, soit + 2 cm, empattement identique de 2,64 mn hauteur de 1,43 m).

Cette Audi A3 Sportback est basée sur la récente plate-forme MQB Evo servant de dessous à ses cousines Volkswagen Golf 8, Seat Leon 4 et autre Skoda Octavia. On ne sera donc pas surpris de retrouver une palette de motorisations hybridées identiques ainsi qu’une intégration très poussée de l’électronique de pilotage autonome, de sécurité active et de connectivité à bord, le tout sur des écrans numériques de 10,25 et 12,3 pouces, façon dalles de télévision du plus bel effet. Un clin d’œil appuyé à Mercedes qui a inauguré ces écrans panoramiques sur sa Classe A il y a deux ans.

Une palette hybridée

Au lancement fin mars, cette A3 Sportback 5 portes (la 3 portes est abandonnée) sera emmenée par le 1.5 TFSI de 150 ch (111-116 g) et le 2.0 TDI de 116 et 150 ch. Suivront d’ici la fin de cette année, le 3-cylindres 1.0 TFSI de 110 ch, le 1.5 e-TFSI à hybridation légère de 48 V (12 ch et 50 Nm de couple supplémentaires) puis les deux 2.0 TFSIe hybrides rechargeables dévoilés il y a peu sous le capot avant de la Golf 8, soit 204 ou 245 ch. Les premières livraisons seront effectives en mai prochain.

PARTAGER SUR