Audi A3 Sportback 35 TDI S tronic : classique moderne

La compacte Audi A3 Sportback prône le changement dans la continuité : motorisations, interfaces high-tech et qualité de présentation sont au rendez-vous.

1429
A3 Sportback 35 TDI S tronic

La compacte Audi A3 Sportback de quatrième génération arrive à peu près au même moment que ses cousines Volkswagen Golf, Skoda Octavia et Seat Leon, toutes basées sur la plate-forme MQB Evo. Cette déclinaison premium n’aura donc pas l’exclusivité des dernières avancées technologiques et devra justifier ses écarts de tarifs autrement. C’est aussi la première fois que le constructeur lance un modèle en format entièrement numérique, pour la formation de ses techniciens comme de ses vendeurs et pour… les essais presse, conséquence de la crise sanitaire. Pas facile pour la classique A3 de se faire remarquer dans ces conditions, d’autant qu’elle reste bien dans la lignée de la génération précédente, selon les habitudes d’Audi.

Du nouveau et du classique

On reconnaît la jolie silhouette typique compacte (4,34 m), mais avec des accents plus musculeux notamment sur les flancs très sculptés, ainsi qu’une face avant à la fois raffinée et agressive avec sa grande calandre en nid d’abeilles et ses feux acérés. À l’avant et à l’arrière, la signature lumineuse s’affine et prend du relief dans les blocs optiques, une spécialité des anneaux. Dans l’habitacle, on découvre une planche de bord très sculptée, spectaculaire avec son affichage tout numérique flanqué de grilles d’aération qui lui donnent des airs de cockpit d’avion. L’écran central tactile de 10,1 pouces (mais sans retour haptique), les touches de commandes directes pour la climatisation, la console très dégagée maintenant que le micro-levier de commande de boîte robotisée est électrique, tout concourt à donner une ambiance minimaliste et technologique qui devrait plaire. Le choix des matériaux et la qualité de l’assemblage laissent peu à redire.

Sous le capot, la dernière itération du TDI 150 fait des merveilles en rapport agrément/consommation. Très discret, ce moteur ne vibre pratiquement pas et se fait doux à l’oreille une fois lancé sur la route et l’autoroute. Mais en ville, impossible d’ignorer qu’il carbure au diesel. Ses relances sont pleines de poigne et surtout, au vu de ses performances, sa frugalité surprend avec moins de 5 l/100 km sur autoroute à 130 km/h. La boîte S tronic à 7 rapports est parfaitement réactive, plus encore en mode Sport pour qui souhaite augmenter le tempo. Ce que le châssis se fera un plaisir d’accompagner sans sourciller, avec un bon niveau de précision, sans altérer le confort de l’ensemble, très doux. La version 150 ch se dote d’un essieu arrière multibras, plus sophistiqué que les trains arrière à barres de torsion des versions basses.

Si cette motorisation 35 TDI démarre à 34 050 euros TTC en finition de base, il faudra plutôt compter sur la Business Line (37 900 euros) mieux adaptée aux flottes. Avec, au-delà de quelques détails cosmétiques plus flatteurs, un réglage lombaire électrique sur quatre axes, des rétroviseurs rabattables électriquement, le Virtual Cockpit et le GPS MMI Navigation Plus avec Audi Connect Plus, la caméra de recul et le Park Assist.

Un équipement au complet

Le système d’info-divertissement est basé sur une nouvelle plate-forme MIB 3 qui possède une vitesse de calcul dix fois supérieure à celle de la version précédente. Six profils d’utilisateurs peuvent être mis en mémoire avec la configuration du siège, de la climatisation, des destinations fréquentes et des supports multimédias souvent employés. Le pavé tactile de la console centrale reconnaît l’écriture, tandis que le système de commande vocale réagit à des phrases informelles. La navigation connectée peut aussi afficher les images de Google Earth. Cette A3 est également compatible avec la communication entre véhicules et infrastructures avec le système Car-to-X. Bien entendu, la connectivité avec un smartphone Apple ou Android sur l’écran de bord est assurée, tandis que la charge sans fil couple le téléphone à l’antenne de l’auto, plus puissante. Un peu plus tard dans l’année, l’assistant vocal Amazon Alexa sera proposé. L’application myAudi permet enfin, à partir d’un smartphone, de localiser son A3 et de la déverrouiller ; avec un smartphone Android, il sera bientôt aussi possible de l’ouvrir et de la démarrer sans clé.

Bien entendu, l’A3 Sportback reçoit toutes les aides à la conduite dernier cri dont un régulateur de vitesse adaptatif de dernière génération avec conduite dans les bouchons.

La dernière sur l’Audi A3 Sportback

Audi A3 Sportback 35 TDI S tronic

Moteur 4-cylindres diesel
Puissance (ch) 150 ch
Couple (Nm) 360
Consommation 4,5-5 l/100 km
Émissions de CO2 (g/km) 119-132
Vitesse maxi (km/h) 224
0 à 100 km/h (s) 8,4
Poids à vide mini (kg) 1 485
Charge utile (kg) 475
Coffre (l) 380
L x l x h (m) 4 340 x 1 820 x 1 450
À partir de (€ TTC) 34 050
Valeurs futures
Audi A3 Sportback 35 TDI 150 S tronic 7
Énergie Diesel
Boîte de vitesses Automate séquentiel
Carrosserie Berline
Cylindrée (cm3) 1 968
CO2 (g/km) 0
CO2 mini 119
CO2 maxi 132
Ch din 150
Prix neuf TTC (€) 34 050,00
Mois 42
Km total 100 000
Valeur reprise TTC (€) 13 976
Valeur reprise 41,1 %
Valeur vente TTC (€) 16 384
Valeur vente 48,1 %
Source : Forecast Autovista, octobre 2020.

 

Notre avis

PLUS
Qualité de présentation ● Confort ● Consommation très basse


MOINS
Tarifs élevés ● Moins de différenciation avec les autres compactes du groupe ● Moteur sonore en ville