Audi A3 Sportback : ouvrage de référence

Par le biais d’un subtil restylage, l’A3, la plus populaire des modèles Audi, sort quelque peu de sa réserve pour affirmer sa supériorité technologique.

1167
Audi A3 Sportback : ouvrage de référence

Référence des compactes « premium » dont elle domine les ventes en Europe comme en France, l’A3 poursuit sa carrière.

La plus diffusée des Audi a pour particularité de se conjuguer en de multiples carrosseries : de la trois portes à la berline à coffre, en passant par le cabriolet, l’offre ratisse large. Mais le mérite du succès de l’A3 revient à la version Sportback qui, par sa commodité d’usage, ne rafle pas moins des deux tiers des immatriculations.

Cette troisième génération aborde le second volet de son existence avec sérénité. Le sérieux qui la caractérise lui recommande d’opter esthétiquement pour de simples retouches, mais de ne pas omettre d’intégrer les dernières avancées technologiques.

Ainsi, en plus du nouveau regard qu’ils confèrent, les optiques avant sont au moins au Xenon, voire à LED, doublés de l’ajustement permanent du faisceau en fonction des conditions de circulation (Matrix LED) – un vrai plus sécuritaire réservé à certaines finitions.

Le Virtual Cockpit fait aussi son apparition en lieu et place du bloc d’instrumentation. Idem pour un régulateur de vitesse adaptatif (Adaptative Cruise Control avec fonction Stop&Go) qui, associé au Traffic Jam Assist, livre un aperçu de la conduite autonome – autant de dispositifs généralement réservés aux catégories supérieures. Quant à l’aménagement intérieur, il se veut toujours aussi parfait.

Organe de précision

Signe des temps, l’évolution des motorisations se cantonne aux versions essence, avec une conversion au 3-cylindres dans une configuration 1.0 TFSI de 116 ch et l’adoption en 4-cylindres d’un 2.0 TFSI de 190 ch déjà entrevu sous le capot de la nouvelle A4.

En diesel, l’offre demeure inchangée avec en ticket d’entrée un 1.6 TDI 110 étalonné à partir de 99 g de CO2 (jantes de 16’’). Sans surprise, cette version s’arroge l’essentiel des commandes issues du monde du travail ; les entreprises opteront majoritairement pour la dotation Business Line à 29 300 euros TTC dans cette motorisation et en Sportback. La sobriété est au rendez-vous, l’agrément aussi.

Le comportement ne change pas : rigueur et précision dans la conduite sont toujours de mise. La copie se montre toujours aussi remarquable. En conclusion, ce restylage ne modifie pas le caractère de l’A3 mais il en accroît l’attractivité, à la condition d’y mettre le prix.

Notre avis

BIEN

Présentation irréprochable • Comportement • Équipement dernier cri

À REVOIR

Habitabilité mesurée • Tarifs et politique des options

—————————–

Audi A3 1.6 TDI 110 Sportback Business Line

Moteur (cm3)

1 598

Puissance/couple (ch/Nm)

110/250

Conso. mixte (l/100 km)

3,8

Émissions de CO2 (g/km)

99

Vitesse maxi (km/h)

200

0 à 100 km/h (s)

10,7

Poids à vide (kg)

1 350

Charge utile (kg)

485

Coffre (l)

380/1 220

L x l x h (mm)

4 313 x 1 785 x 1 426

À partir de (€ TTC)

29 300

 ————————————————-

Valeurs futures

Audi A3 Sportback 1.6 TDI 110 Business Line

Énergie

Diesel

Boîte de vitesses

Manuelle

Carrosserie

Berline

Cylindrée (cm3)

1 598

CO2 (g/km)

99

Ch din

110

Prix neuf TTC (€)

29 300

Mois

42

Km total

100 000

Valeur reprise TTC (€)

14 411

Valeur reprise

49,2 %

Valeur vente TTC (€)

16 894

Valeur vente

57,7 %

Source : Forecast Autovista, août 2016.