Audi A7 Sportback 2018 : digitalisation élégante

Audi présente la deuxième génération de son A7 Sportback, version au dessin très dynamique qui partage sa base technique avec la limousine A8. Reportage sur place à Ingolstadt.

3642
Audi A7 Sportback

Le design constitue souvent l’une des raisons d’achat d’une Audi et le danger pour la marque serait de se reposer sur ses lauriers. C’est pourquoi le vaisseau amiral A8 et la toute nouvelle A7 Sportback inaugurent en ce moment un nouveau langage stylistique.

La dernière A7 Sportback combine ainsi à la fois les aspects pratiques d’un hayon arrière (coffre de 535 à 1 390 l) et une ligne de coupé très élégante. Une grande voiture de près de 5 m, forte d’un avant avec une nouvelle expression et un « regard » perçant avec des feux LED en relief et des projecteurs laser, tandis qu’une spectaculaire combinaison lumineuse sur toute la largeur habille l’arrière. De nuit, l’auto se fera remarquer.

Audi A7 Sportback

Un retour haptique

Dans l’habitacle, fini les boutons et molette de commande d’info-divertissement. Nous sommes dans un univers très épuré, particulièrement bien dessiné avec une planche de bord orientée vers le conducteur pour lui présenter deux grands écrans bien intégrés (10,1 et 8,6 pouces de diagonale). Y sont regroupés en haut les commandes d’info-divertissement, et en bas les commandes de climatisation et de confort.

L’écran inférieur sert aussi de tableau d’écriture naturelle pour entrer par exemple une recherche GPS. Les graphismes sont élégants et lisibles et surtout, un retour haptique, comme sur certains smartphones, donne l’impression d’actionner un bouton physique lorsqu’on sélectionne une commande sur l’écran. Une interface très moderne et réussie.

Moteur 6-cylindres au départ

L’A7 Sportback comprend jusqu’à 23 capteurs dont un radar laser (lidar), ce qui lui permet de se préparer pour les évolutions de législation sur la conduite autonome de niveau 3. Cette A7 sera lancée en mars 2018, dans un premier temps avec un moteur essence TFSI de 340 ch, suivi peu de temps après d’un 6-cylindres diesel TDI, puis d’une version hybride rechargeable e-tron et des 4-cylindres essence. Seul le tarif de lancement en Allemagne est connu pour le moment (67 800 euros TTC) mais cela donne une indication de ce à quoi s’attendre à son arrivée en France.

La dernière brève sur l’Audi A7 Sportback

Audi A7 Sportback

PARTAGER SUR