Publi-Communiqué

Audi – Une cure de jouvence pour les quatre anneaux

En deux ans, Audi a renouvelé la totalité de sa gamme et accélère sur l’hybride rechargeable et l’électrique. Le constructeur aux quatre anneaux s’appuie sur de sérieux arguments pour envisager 2021 sous les meilleurs auspices.

741
Audi A3
Audi A3

Audi s’appuie sur cinq piliers pour convaincre les acheteurs professionnels et les gestionnaires de flotte de la pertinence de son offre. Avec les A3, A4, A6, Q2 et Q3, la marque aux anneaux réalise l’essentiel de son chiffre d’affaires auprès de cette clientèle. Parmi ces best-sellers, l’A3 avait déjà été renouvelée trois fois depuis son apparition sur le marché en 1996. Et avec cette quatrième génération, Audi inaugure un modèle entièrement nouveau au design inédit.

L’intérieur de cette Audi A3 tranche avec les standards du segment. De série, la berline compacte s’équipe d’un cockpit numérisé. Le tableau de bord arbore un écran central tactile MMI de 10,1 pouces de diagonale. L’interface peut être assurée par une commande vocale qui reconnaît le langage naturel. Derrière le volant, un écran de 10,25 pouces intègre tous les instruments.

Le système multimédias profite des avancées de la plate-forme modulaire MIB3 de troisième génération dont la puissance de calcul est dix fois plus élevée que celle de la précédente. L’A3 intègre une borne Wi-Fi et, dès le premier niveau de finition, bénéficie du bouquet de services Audi Connect, avec notamment l’info-trafic et l’actualité en temps réel. Autre innovation : pour renforcer le niveau d’information du conducteur, les services Car-to-X permettent de communiquer avec les infrastructures connectées comme les panneaux de limitation de la vitesse, les feux rouges ou les places de stationnement.

Audi Q3
Audi Q3

Des émissions maîtrisées

Cette Audi A3 est disponible avec deux moteurs essence TFSI (110 et 150 ch en boîte manuelle ou à double embrayage) et deux moteurs diesel TDI (116 et 150 ch). L’ensemble de ces blocs affiche des performances comparables ou supérieures à celles des concurrents en matière de consommation et d’émissions de CO2. Le 35 TSFI avec transmission manuelle ne rejette ainsi que 129 à 142 g/km de CO2 (WLTP). Grande première, des versions mild-hybrid sont déclinées en essence TFSI/S tronic. La batterie de 48 V récupère alors l’énergie pendant le freinage et envoie jusqu’à 50 Nm de couple au moteur lors de la phase de démarrage et en cas d’accélération à faible vitesse. Avec la technologie mild-hybrid, l’A3 peut avancer en roue libre dans de nombreuses situations, tout en continuant à bénéficier des équipements de sécurité et de confort. Au quotidien, cette technologie peut faire économiser jusqu’à 0,4 l/100 km de carburant.

À noter qu’Audi propose aussi pour cette A3 une version Business spécifique avec un design, des jantes, un pack LED, un grand écran de 12 pouces, la technologie Park Assist et d’autres équipements étudiés pour la clientèle BtoB.

Audi A6
Audi A6

Une gamme hybride rechargeable complète

Pour séduire ses clients, Audi embrasse l’ensemble des technologies automobiles. Déjà très riche avec les A6, A7, A8, Q5 et Q7 en version TSFI e, la gamme des modèles hybrides rechargeables se complétera à ses deux extrémités avant la fin de l’année avec une A3, un Q3 et un Q8. Les modèles hybrides rechargeables de la marque aux anneaux aident les entreprises à réduire leur empreinte environnementale et leur fiscalité, tout en continuant à bénéficier de prestations premium.


« La gamme A3 s’agrandit avec la version hybride rechargeable 40 TFSIe qui répondra aux attentes de nombreuses entreprises. »
Boris Ilic, Chef du service ventes sociétés, Audi France

D’après la norme WLTP, les modèles hybrides rechargeables d’Audi peuvent parcourir jusqu’à 67 km grâce à leur seul moteur électrique. Leurs mécaniques sont alimentées par des batteries lithium-ion dont les capacités atteignent jusqu’à 17,8 kWh. Une recharge complète peut être obtenue en 2 h 30 environ.

L’Audi A6 berline 50 TFSI e quattro aligne ainsi 299 ch, dégage seulement 35 à 44 g/km de CO2 et ne consomme que 1,5 à 1,9 l/100 km (WLTP). Dans sa version 55 TFSI de 367 ch, ses valeurs atteignent respectivement 36 à 44 g/km et 2,0 l/100 km. À l’image de cette A6, la gamme Audi TSFI e offre aux entreprises de maintenir une proposition haut de gamme dans leur car policy, tout en contrôlant leur fiscalité.

Une famille E-Tron électrique à 100 %

Pionnier de l’électrique et de l’hybride, Audi a été en 2019 le constructeur qui a déposé le plus de brevets dans ces domaines en Allemagne. Au printemps dernier, sa famille 100 % électrique e-tron s’est élargie avec l’Audi Sportback, un SUV zéro émission dont la silhouette évoque un coupé. Ses principales caractéristiques parlent d’elles-mêmes : 300 kW (408 ch) de puissance et une autonomie maximale de 446 km (WLTP).

L’offre 100 % électrique d’Audi va aussi s’enrichir en 2021 de l’e-tron GT, une grande berline haut de gamme dont les lignes resteront proches du concept présenté lors du salon de Genève de 2019. Dévoilés lors de cet évènement, les concepts Q4 e-tron et Q4 Sportback e-tron préfigurent les premiers SUV et SUV coupé compacts électriques de la marque aux quatre anneaux. Tous deux seront commercialisés en 2021. Doté d’une puissance de 225 kW (306 ch), ce nouveau SUV compact Q4 e-tron bénéficiera d’une autonomie de plus de 500 km grâce à une batterie de 82 kW.

À l’image de ces nouveautés, l’année 2021 s’annonce particulièrement fertile pour Audi qui pourra s’appuyer sur une gamme entièrement renouvelée pour satisfaire les entreprises.

Une dynamique ascendante

Comme pour l’ensemble des constructeurs automobiles, la covid-19 a eu un impact sur les livraisons d’Audi auprès des entreprises. Mais depuis la fin du confinement, le volume des prises d’ordre monte en flèche avec une croissance de 15 à 20 % par rapport à la même période de 2019. Audi s’appuie sur une actualité particulièrement nourrie en nouveaux produits pour conquérir de plus en plus de professionnels et de flottes. En cette fin d’année, l’arrivée de la nouvelle A3 et le renforcement des gammes hybride TSFI e et 100 % électrique e-tron devraient encore muscler la présence d’Audi auprès des TPE, des PME et des grands comptes.

En 2021, le constructeur continuera à s’appuyer sur son réseau et sur la clientèle des loueurs longue durée pour dynamiser ses ventes BtoB. Initié en 2018, le travail de professionnalisation des concessionnaires et des agents se poursuivra en 2021. Les flottes pèsent 44 % des immatriculations de la marque en France et la moitié des volumes réalisés par son réseau.

PARTAGER SUR