Audi muscle ses modèles e-tron

Dans leur version S, les Audi e-tron et e-tron Sportback reçoivent un troisième moteur électrique et voient leur puissance atteindre jusqu’à 503 ch. Est-ce bien raisonnable ?

802
Audi e-tron S Sportback
Audi e-tron S Sportback

Audi décline le SUV e-tron et sa variante coupé e-tron Sportback (voir notre brève) en une version S, synonyme de sportivité. La particularité de ces deux modèles électriques : ils embarquent trois moteurs électriques dont deux sur l’essieu arrière. La puissance passe ainsi de 408 ch pour la version de base (55 Quattro) à 503 ch, avec pas moins de 973 Nm de couple. De quoi offrir des performances phénoménales : 4,5 secondes pour accélérer de 0 à 100 km/h.

En plus de leur transmission intégrale, ces deux Audi e-tron et e-tron S Sportback s’équipent d’un système de vectorisation électrique du couple entre les deux roues arrière. Un dispositif qui améliore le comportement dynamique, tout comme la sécurité en courbes.

Jusqu’à 370 km d’autonomie

Dotés de packs de batteries de 95 kWh de capacité, les Audi e-tron et e-tron Sportback en version S offrent des autonomies respectives de 364 km et 370 km en cycle WLTP. Et ils peuvent se recharger de 5 à 80 % en trente minutes avec un chargeur rapide de 150 kW. Ces deux modèles hautes performances seront lancés sur les marchés européens cet automne. En Allemagne, le prix de base commence à 91 435,29 euros TTC pour l’Audi e-tron S et à 93 628,58 euros pour l’Audi e-tron S Sportback.

Voir l’essai de l’Audi e-tron