Pour 2018, Audi mise sur son plan produits auprès des flottes

Les équipes d’Audi Fleet Solution ont présenté jeudi 25 janvier leur bilan 2017 et dévoilé leurs ambitions pour 2018. Avec à la clé un plan produits prometteur pour les flottes.

2231
Audi flottes
Audi Q5

Si le marché total des flottes a progressé de 7,2 % en 2017 à 457 162 unités, les ventes de modèles premium ont baissé de – 6 % (soit 78 595 véhicules). Un phénomène cyclique qui s’explique en partie par des renouvellements limités chez les clients grands comptes. Tous les constructeurs premium et notamment les allemands Audi, Mercedes et BMW, ont souffert.

Des chiffres en recul auprès des flottes

Sur le marché français, la marque aux anneaux a ainsi perdu 8 points. « On a souffert », a reconnu Bertrand Petipa, chef du service ventes sociétés d’Audi France, « mais on se maintient à la deuxième place derrière BMW sur le marché français des flottes avec 19 512 immatriculations et 4,27 % de parts de marché. » Pour autant, Audi reste peut-être la marque premium qui s’en est le mieux sortie, si l’on regarde les chiffres de plus près. En effet, les ventes faites au réseau, dites tactiques, ont été nettement inférieures chez Audi (15 %) que chez ses concurrents BMW (26 %) et Mercedes (24 %).

Les loueurs ont représenté 45,2 % des ventes d’Audi auprès des flottes, en hausse de 14 % sur l’exercice 2017. Les ventes à sociétés (54,8 %) ont été portées par le Small Business (PME-TPE) et les professions libérales, en croissance de respectivement 9 et 18 %. « Tous les compartiments de jeu sont au vert, sauf celui des grands comptes, en recul de 10 % », a analysé Bertrand Petipa. Une baisse significative qui explique en grande partie la moindre performance de la marque l’an dernier.

Audi dévoile un plan produits prometteur

Audi reste toutefois optimiste pour 2018. Et pour cause : le plan produits se veut prometteur avec un florilège de nouveautés. Outre la nouvelle A7 Sportback déjà dévoilée (voir la brève), la firme d’Igolstadt va renouveler l’A6 (berline et Avant), le SUV Q3 puis la citadine A1. Un nouveau Q8 fera également son apparition, portant à cinq le nombre de SUV dans la gamme. Un atout lorsqu’on sait que ce type de véhicules génère 40 % des prises de commandes flottes chez Audi.

Sur le front de la mobilité propre, la marque va également lancer les versions e-tron hybrides rechargeables de ses A8 et Q5. Tandis qu’un véhicule 100 % électrique, baptisé tout simplement e-tron, est attendu pour la fin d’année. Sans doute un futur concurrent des modèles Tesla.

En attendant, les moteurs essence continuent à progresser dans le mix énergétique d’Audi (+ 10 %) sur le marché des flottes, au détriment du diesel. Une tendance qui devrait s’affirmer avec la récupération progressive de la TVA sur l’essence et l’alignement des prix des carburants.

PARTAGER SUR