Publi-Communiqué

Audi : offensive sur le front électrique

En 2021, Audi aura lancé six nouveaux modèles hybrides rechargeables mais aussi ses deux premiers SUV 100 % électriques. Et cette électrification de la gamme s’accompagne de l’arrivée de moteurs essence et diesel encore plus sobres.
315
Nouvelles Audi Q3 et Q3 Sportback TFSI e
Nouvelles Audi Q3 et Q3 Sportback TFSI e

Audi accélère sur tous les fronts de l’électromobilité. Outre ses Q4 e-tron et Q4 Sportback e-tron 100 % électriques, le constructeur haut de gamme élargit sa présence sur le segment des hybrides rechargeables. Aujourd’hui, pas moins de douze modèles PHEV portent les couleurs de la marque aux quatre anneaux. Et en 2021, leur nombre a doublé avec l’arrivée des Q3, Q3 Sportback, A6 et A6 Avant, Q5 et Q5 Sportback en versions hybrides rechargeables.

Le Q3 s’électrifie

Les Q3 45 TFSI e et Q3 Sportback 45 TFSI e marquent l’entrée dans l’univers électrique de la famille Q. Leurs technologies s’apparentent à celles de l’A3 TFSI e. Le moteur thermique 1.4 TFSI est associé à un bloc électrique qui affiche 85 kW de puissance et 330 Nm de couple. Ensemble, ces deux mécaniques génèrent 180 kW de puissance cumulée et 400 Nm de couple. Selon le cycle WLTP, le Q3 45 TFSI e consomme 1,6 à 2 l/100 km et émet seulement 37 à 44 g/km de CO2. Ces deux SUV compacts de la marque aux anneaux peuvent parcourir une cinquantaine de kilomètres (WLTP) sur le seul mode électrique, de quoi couvrir les besoins au quotidien.

Déjà disponible dans une configuration hybride rechargeable de 367 ch, l’A6 s’offre de son côté avec une nouvelle puissance cumulée de 299 ch. Par ses consommations maîtrisées et ses émissions contenues, cette A6 Avant 50 TSFI e quattro se veut particulièrement séduisante pour des flottes en recherche d’optimisation.

Les Q5 et Q5 Sportback TSFI e quattro ont également fait leur entrée sur le marché des hybrides rechargeables en 2021. Le premier existe dans des versions de 367 ou 299 ch. Sous son capot, le second aligne 299 ch dans sa version 50, et 367 ch dans sa version 55. En mode électrique, leur autonomie atteint 61 km (WLTP).

Nouvel Audi Q3 TFSI e
Nouvel Audi Q3 TFSI e

E-Tron : le 100 % électrique

Sur le segment des véhicules 100 % électriques, Audi présente les Q4 et Q4 Sportback e-tron, ses premiers modèles entièrement électriques. Sous un design extérieur expressif, ces deux SUV abritent un habitacle spacieux. Faciles à vivre au quotidien, les Q4 e-tron et Q4 Sportback e-tron se dotent de batteries aux performances étendues, dont l’autonomie atteint jusqu’à 520 km (WLTP). « Ces deux véhicules apportent l’électrique au cœur de notre gamme, explique Boris Ilic, responsable des ventes sociétés. Avec ces modèles, Audi ouvre à des flottes plus nombreuses l’opportunité de rouler en électrique. »

Avec les Q4 e-tron, Audi ouvre à des flottes plus nombreuses l’opportunité de rouler 

en électrique.

Boris Ilic, responsable des ventes sociétés d’Audi

Le thermique encore plus sobre

Audi ne se contente pas d’accélérer sur les technologies de l’hybride rechargeable et du 100 % électrique, et continue d’améliorer les performances de ses moteurs thermiques. Des blocs essence et diesel viennent par exemple compléter la palette de motorisations des A3 et Q2. En 2020, l’Audi A3 est ainsi apparue sur le marché avec des blocs TDI et TFSI de 150 ch. Cette année et pour répondre à la demande des entreprises, un TFSI de 110 ch et un TDI de 116 ch viennent encore enrichir la gamme de l’A3 mais aussi celle du Q2. Pour l’A3, le TFSI consomme entre 5,1 et 7,4 l/100 km, pour des émissions de CO2 comprises entre 116 et 168 g/km ; le TDI affiche 4,4 à 6,0 l/100 km, pour 112 à 156 g. Pour le Q2, le TFSI pointe entre 5,7 et 6,5 l/100 km, pour 130 à 148 g, et le TDI aligne de 4,7 à 5,8 l/100 km, pour 123 à 153 g. « Plus sobres, ces motorisations répondent à une tendance au downsizing sur le marché des flottes », observe Boris Ilic.

Des véhicules communicants

Parallèlement à ses véhicules, Audi affiche toute une gamme de services. Audi connect se montre sans doute le plus impressionnant en matière d’innovation : la plate-forme du constructeur permet de rester connecté à chaque instant et en tous lieux. Audi connect offre l’opportunité d’utiliser des services en ligne, d’avoir accès à différents portails et de bénéficier d’une communication optimale à partir du véhicule. Réseaux sociaux, streaming musical, mise à jour instantanée de la cartographie, Audi connect se révèle une véritable porte d’entrée vers de multiples applications accessibles via le cloud.

Avec ses services et ses applications connectés, avec sa gamme complète qui va de l’A3 à l’A8 et du Q2 au Q8, en thermique, hybride rechargeable ou électrique, Audi mise sur une gamme complète de véhicules et de services. Et pour certains modèles comme l’A6, le constructeur d’Ingolstadt va jusqu’à proposer deux versions hybrides rechargeables pour des orientations soit sportives, soit grand public.

Conforté par la largeur de sa gamme, stimulé par ses nombreuses nouveautés et fort de ses bonnes performances commerciales, Audi s’apprête à négocier le passage à 2022 en toute quiétude.

Une année de progression

En 2021 et sur neuf mois, les ventes d’Audi ont progressé de 32 %. Fin septembre et sur le segment des flottes, la part de marché de la marque s’est établie à 3,4 %. Audi appuie son succès sur cinq piliers. Les A3 et Q3 constituent les deux premiers et mobilisent à eux deux 40 % des ventes BtoB du constructeur. Trois autres best-sellers complètent ce quintette gagnant : les A4, Q5 et Q2. Avec des volumes plus faibles sur un marché premium aux ventes unitaires plus modestes, l’A6 représente aussi un motif de satisfaction pour la marque aux anneaux. La grande berline du constructeur haut de gamme porte une image d’excellence qui rejaillit sur tous les modèles de la marque.

PARTAGER SUR