Audi grave des motifs sur le Q2 et le R8

Le constructeur allemand Audi a développé un procédé de peinture de série pour rendre mat certaines parties de la carrosserie et dessiner des motifs personnalisés.

1065
Audi Q2 special edition n° 2
© Audi

Dans la course à la personnalisation des véhicules à la demande, la peinture est l’une des étapes les plus délicates, surtout pour continuer à produire en série. La division Technology Development d’Audi à Ingolstadt (Allemagne) a ainsi breveté un procédé innovant qui permet de dessiner des motifs sur la carrosserie après que la peinture a été appliquée.

En pratique, un employé colle une fine pellicule de plastique sur le composant peint. Celui-ci sert de pochoir, tandis qu’est projetée sur la pièce une fine poudre de verre pilé. Cette pulvérisation a lieu sous vide afin que la poudre soit immédiatement aspirée et réutilisée. Ce procédé enlève quelques millièmes de millimètre de la couche supérieure du vernis transparent qui recouvre la pièce.

« Chaque micromètre compte, détaille le constructeur. La force de projection ne doit pas être trop élevée, sinon la couche de peinture sous-jacente serait endommagée. » Au final, la surface exposée devient légèrement rugueuse et mate, si bien le motif se détache clairement une fois la pellicule plastique retirée. Cette technologie permet d’afficher des lettres, des logos et même des photos sur la carrosserie avec une résolution au pixel près tout en résistant à l’abrasion. Le tout sans bloquer la chaîne de montage, puisque la pulvérisation peut s’effectuer n’importe quand après la peinture de la carrosserie.

Une version personnalisée de l’Audi Q2

« Pour la première fois, nous avons réussi à combiner cette extrême précision avec la robustesse de la production en série », se félicite Marco Karig, chef de projet chez Audi Planung GmbH. Cet équipement de projection a été installé sur la chaîne de production de l’Audi Q2. En Allemagne, ce modèle peut ainsi être commandé depuis mi-octobre en édition spéciale n° 2 avec un motif de croix sur les lames latérales arrière (voir photo en une). Autrefois effectué surtout à la main, « le traitement d’une lame latérale pour l’Audi Q2 ne prend maintenant qu’environ une minute », précise Audi.

Mieux : « Chaque surface peinte à l’intérieur ou à l’extérieur de la voiture peut être personnalisée de cette façon », annonce le constructeur. Une option d’ores et déjà disponible sur l’Audi R8 dans le cadre du programme « Audi exclusive ».

PARTAGER SUR