Audi inaugure une nouvelle technologie d’amortissement

Le constructeur allemand travaille actuellement sur un prototype d’amortisseurs électromécaniques. Nommé eROT, il permettrait de réduire les consommations, tout en améliorant le confort.

1141
Audi inaugure une nouvelle technologie d’amortissement

Partant du constat que « les amortisseurs aujourd’hui installés absorbent l’énergie cinétique apportée par les nids de poule, les bosses et les courbes sans la réutiliser », Audi a travaillé un nouveau système d’amortissement à même de résoudre cette équation.

Ce projet, nommé eROT, repose sur un « système d’amortissement électromécanique installé dans le sous-système électrique 48 volts », qui permet « d’utiliser cette énergie jusqu’ici perdue », précise le constructeur.

Dans le détail, eROT « s’adapte automatiquement aux caractéristiques de l’amortissement », à la route, et ses aspérités, tout en convertissant « l’énergie cinétique due aux irrégularités de la route et aux compressions en électricité ».

Basé sur un système électrique de 48 volts, il se compose « d’un bras de levier qui absorbe le mouvement de l’axe de support de la roue et transmet ensuite cette force via une série d’engrenages au moteur électrique, qui le convertit en électricité ».

Outre l’amélioration du confort du fait de l’adaptabilité permanente de l’amortissement, eROT permettrait, d’après Audi, d’économiser « jusqu’à 3 g de CO2 par km et jusqu’à 0,7 l d’essence pour 100 kilomètres ».