Publi-Communiqué

Audi en pointe sur l’innovation

Avec le renouvellement complet de sa gamme, Audi, le constructeur premium du Groupe Volkswagen, dispose des dernières innovations technologiques en date et les met au service des entreprises et de leurs collaborateurs.

1361
Nouvelle Audi A6
Nouvelle Audi A6

Sur le marché BtoB et alors que le premium a reculé de 8 %, Audi a réalisé un bon premier quadrimestre et pris la tête de son segment. « Notre résultat est porté par les immatriculations de SUV dont nos nouveautés Q2 et Q5, et par le segment B où nous sommes leaders grâce aux volumes réalisés par les A4 et A5 », expose Bertrand Petipa, chef du service ventes sociétés.

Quand les A6, A1 et Q3 sont en cours de renouvellement, Audi mise sur les dernières générations d’A7 et d’A8. L’A6 pour sa part a été lancée au premier semestre en berline, et ses déclinaisons Avant et Allroad arriveront au dernier trimestre, alors que les commandes du Q8 sont ouvertes depuis l’été. Et Audi vient juste de lever le voile sur l’e-tron, son premier SUV 100 % électrique, en attendant la prochaine A1 présentée lors du Mondial de Paris dans des versions essence.

L’ Audi A6 redéfinit les codes

Avec l’A6, Audi entend bien redéfinir les codes du premium sur le segment C. La berline de luxe hérite des technologies déjà expérimentées sur les A7 et A8, et affirme sa vocation 100 % digitale avec un nouveau système d’exploitation. Le système multimédia se pilote ainsi du bout des doigts à partir des différents écrans dont celui de 10 pouces.

Nouvelle Audi A6
Nouvelle Audi A6

Cette A6 embarque plus de 39 aides à la conduite héritées des segments supérieurs. Comme l’A8, la berline premium s’offre de multiples innovations qui préfigurent la voiture autonome de demain, avec des fonctionnalités de stationnement automatique de dernière génération. Et tous ses moteurs intègrent la technologie mild-hybrid : en coupant l’alimentation à des vitesses stabilisées entre 55 et 160 km/h, l’alterno-démarreur économise alors 0,7 l/100 km. Parallèlement, toute la gamme de moteurs 4 et 6-cylindres essence et diesel s’équipe de boîtes automatiques. Avec ces nombreux atouts, l’A6 arrive à point nommé pour redynamiser un segment C premium à la peine.


« Quels que soient les priorités des entreprises et leurs modes d’utilisation, nous répondons à tous les besoins. »

Bertrand Petipa, chef du service ventes sociétés Audi

L’audi Q8, le SUV au sommet

Très séduisant, le Q8 redessine la face avant des SUV Audi. Plus bas et plus court que le Q7, l’aîné de la famille Q affiche des lignes résolument sportives. Aussi élégant qu’un coupé et polyvalent qu’un SUV, ce Q8 se dote des technologies déjà dévoilées sur les A6, A7 et A8. Grâce à une nouvelle interface, à de multiples écrans tactiles et à son virtual cockpit, ce grand SUV high-tech se transforme en un terminal digital qui obéit au doigt et à l’œil à son conducteur. Avec sa transmission quattro, ses 4 roues directrices et motrices, sa suspension pneumatique adaptative et son amortissement piloté, le Q8 offre un comportement routier hors normes. Et avec ses V6 diesel et essence, il adopte la boîte automatique Tiptronic à 8 rapports, tout en bénéficiant de la technologie mild-hybrid pour réduire consommation et émissions.

Vecteur d’une image positive pour le conducteur, le Q8 se veut une vitrine technologique pour Audi et un reflet de la capacité d’innovation de l’entreprise qui l’intègre à sa flotte. « La gamme Q pèse 40 % des ventes réalisées auprès des professionnels, constate Bertrand Petipa. D’ici à la fin de l’année, avec les Q2, Q3, Q5, Q7 et ce Q8, Audi s’appuiera sur une gamme entièrement renouvelée de SUV. » Si l’électrification constitue l’un des piliers de sa stratégie de développement, Audi continue de proposer une large gamme de moteurs essence et diesel. « Quels que soient les priorités des entreprises et leurs modes d’utilisation, nous répondons à tous les besoins », précise Bertrand Petipa.

Autre atout, l’application myAudi contribue à renforcer la relation entre la voiture, Audi et son client. Très simple à utiliser, myAudi permet notamment de planifier les entretiens, de retrouver le véhicule dans un parking ou d’accéder à de nombreux services connectés. Dans le réseau enfin, des espaces de travail ont été spécialement aménagés pour la clientèle des entreprises et le Twin Service limite le temps d’immobilisation à 90 minutes pour un entretien grâce à l’intervention de deux techniciens. Offre complémentaire, Audi Rent comptera 60 agences d’ici fin 2018 et couvrira l’ensemble du territoire français avec ses solutions de location de courte durée et ses véhicules de remplacement.

Véhicules, réseau, services, Audi a toutes les cartes en main pour convaincre les entreprises.

Mickaël Rousset, chef de produit, e-tron, Audi France : « Zéro émission de bout en bout »

« Long de 4,90 m, un SUV e-tron 100 % électrique viendra s’insérer entre les Q5 et Q7 d’ici la fin d’année. Très agréable à conduire, il affichera autour de 400 km d’autonomie (WLTP) avec trois vraies places à l’arrière. Ses performances sportives et ses lignes acérées s’inscrivent en rupture par rapport à l’offre de véhicules électriques du marché.
L’e-tron bénéficiera d’interfaces digitales et vocales toujours plus intuitives. Déjà expérimentées sur les A6, A7 et A8, les innovations technologiques seront encore renforcées avec un niveau d’autonomie compris entre 3 et 4.

Véhicule connecté en haut débit via myAudi, ce SUV disposera d’un virtual cockpit haute définition personnalisable, avec plusieurs configurations enregistrables. Outre la navigation en temps réel et le calcul des consommations, le système digital permettra d’optimiser l’autonomie pour rejoindre le prochain point de charge en toute tranquillité. Via son smartphone ou le système multimédia du véhicule et grâce à des données de paiement préenregistrées, le conducteur aura accès à un espace Fonction On Demand (FOD) pour acheter ou louer des options (une dizaine au départ) telles que les projecteurs Matrix LED.

Dans le sillage de ce SUV, la gamme 100 % électrique sera complétée par un CUV fin 2019 puis par un SUV du segment A dans un deuxième temps. Autre volet de l’électrification, des versions hybrides essence rechargeables des A8 et Q5 seront lancées en 2019, avant de généraliser ces technologies à l’ensemble de la gamme. Pour aider les entreprises à franchir le pas, Audi les accompagne dans l’optimisation de l’autonomie des batteries et l’installation de bornes de recharge. Ces installations viennent en complément du réseau public et des 64 stations françaises de recharge ultra-rapide où l’e-tron peut récupérer une autonomie complète en 30 à 40 minutes.

Enfin, pour assurer zéro émission de bout en bout, Audi a signé des accords de partenariat avec des spécialistes des énergies renouvelables qui réinjectent leur production verte dans le réseau électrique. Un argument supplémentaire en faveur de la politique RSE des entreprises. »

PARTAGER SUR