Audi veut optimiser sa chaîne de production avec la réalité virtuelle

Le constructeur expérimente actuellement la réalité virtuelle. Avec cette technologie, Audi cherche à optimiser sa chaîne de production en facilitant la conception de ses voitures avant la production.

1272
Audi a intégrer la réalité virtuelle dans sa chaîne de production
Une équipe d'Audi travaillant sur un modèle virtuel © Audi

Le passage entre la planche à dessin et la production en usine constitue une étape coûteuse. Les constructeurs doivent faire bâtir des prototypes, processus pouvant durer six semaines. Audi expérimente actuellement une nouvelle méthode afin de faciliter ce processus et le rendre moins onéreux. Basé sur la réalité virtuelle, ce système permet aux ingénieurs de la marque allemande de visualiser, à taille réelle, les véhicules sans avoir à les construire. Les équipes du développement et de la production peuvent désormais travailler ensemble pour ajuster leur travail.

Audi a alloué 225 m² à la réalité virtuelle

À Ingolstadt, une salle de 225 m² a été consacrée à la réalité virtuelle. Baptisée Holodeck, en référence à Star Trek, elle permet à six personnes de travailler ensemble sur les modèles virtuels. Les utilisateurs, en plus du casque, sont équipés d’un ordinateur compact fixé sur leur dos et connecté par wifi à une machine centrale. Ils peuvent donc se déplacer dans l’Holodeck afin d’examiner librement l’intérieur et l’extérieur des voitures. Plusieurs projets prospectifs du constructeur veulent améliorer et étendre ce système.

D’autres applications possibles

Un des projets veut permettre à des personnes présentes sur d’autres sites d’accéder au modèle. Certains employés du constructeur réfléchissent d’ailleurs sur des applications dans d’autres secteurs comme l’assemblage ou la formation des employés. Une autre application serait de proposer aux clients d’Audi de visualiser en réalité virtuelle leur voiture. C’est le parti qu’a pris Porsche, mais la marque premium utilise elle une autre technologie proche, la réalité augmentée.

PARTAGER SUR