Audi Q4 40 e-tron : bien sous tous rapports

Chez Audi, le Q4 40 e-tron veut prouver que la propulsion électrique peut rimer avec performances, agrément de conduite mais aussi prestations premium.
1209

La gamme de l’Audi Q4 e-tron débute en 35 e-tron propulsion, avec un « petit » moteur de 170 ch/310 Nm et une batterie tout aussi petite de 51,5 kWh utiles, soit 306-341 km d’autonomie à 42 800 euros TCC. Pour un usage plus polyvalent, objet de cet essai, le 40 e-tron propulsion est plus recommandé : sa puissance passe à 204 ch/310 Nm, avec une batterie de 76,6 kWh pour 466-520 km d’autonomie. Mais à un prix supérieur de 5 900 euros à 48 700 euros, ou à 55 500 euros en Executive.

Pour ce Q4 e-tron, la Business Line est prévue à l’automne à environ 50 000 euros. Tout comme une version 45 e-tron poussée à 265 ch, en transmission intégrale Quattro et toujours avec la batterie de 76,6 kWh, pour des performances plus confortables et un comportement dynamique plus sécurisant, surtout sur le mouillé… En effet, ce SUV pèse au minimum 2 t et son comportement, quelles que soient la puissance et la transmission, pourra surprendre. Enfin, le 55 e-tron Quattro complète l’offre en S-Line à 65 700 euros, avec 299 ch/460 Nm et la batterie de 76,6 kWh pour 443-488 km d’autonomie.

Mensurations parfaites

Au volant, ce Q4 e-tron séduit immédiatement par la qualité des matériaux et le soin dans l’assemblage. Même si certains plastiques dans la moitié inférieure de l’habitacle sonnent creux, avec un aspect trop brillant. On notera aussi une habitabilité record pour ce SUV compact de moins de 4,60 m, grâce à son empattement étiré au maximum à 2,76 m. Et malgré l’emprise de la batterie entre les deux essieux et du moteur sur le train arrière, les passagers arrière sont choyés et le coffre n’a rien à envier aux concurrents thermiques.

Surtout, à mi-distance entre le Q3 (10 cm plus court) et le Q5 (10 cm plus long), ce Q4 e-tron trouve la bonne formule pour nos cités étroites. D’autant qu’il fait demi-tour sur place avec son rayon de braquage de 10,2 m, surprenant et séduisant ! On regrettera cependant un dosage aussi variable de la pédale de frein, passant du « spongieux » au trop dur. Idem avec la suspension qui manque de prévenance sur les mauvais revêtements à basse ou moyenne vitesse, moins sur autoroute où les masses en mouvement font correctement fonctionner les amortisseurs.

Enfin, les valeurs d’autonomie restent assez proches de la réalité, si l’on prend la fourchette haute des valeurs WLTP et si l’on évite des centaines de kilomètres d’autoroute à la vitesse maximale légale.AudiQ4e-tron-2

Audi Q4 40 e-tron

Moteur Synchrone à aimants permanents
Puissance (ch, crête/continue,) 204/95
Couple (Nm) 310
Transmission Propulsion
Batterie (kWh net) 76,6
Conso. mixte (kWh/100 km) 17,3-19,3
Autonomie (km) 466-520
Émissions de CO2 (g/km) 0
Chargeur (kW, AC/DC) 11/125
Vitesse maxi (km/h) 160
0 à 100 km/h (s) 8,5
Poids à vide (kg) 2 050
Charge utile (kg) 590
Coffre (l) 520/1 490
L x l x h (mm) 4 590 x 1 860 x 1 610
À partir de (€ TTC) 48 700

Notre avis

PLUS
Prestations globales séduisantes ● Agrément de conduite ● Autonomie correcte


MOINS
Amortissement un peu trop ferme ● Poids élevé et comportement sur le mouillé ● Détails de finition