Les modèles Audi connectés aux feux rouges de Dusseldörf

Dès fin janvier, à Düsseldorf, les conducteurs de certains modèles Audi bénéficieront du service « Traffic Light Information », basé sur la communication V2I (vehicle-to-infrastructure), pour optimiser les franchissements de feux de circulation.

1202
Audi Traffic Light Information
Source : Audi

Après Ingolstadt, Audi a étendu son service « Traffic Light Information » à une seconde ville allemande, Düsseldorf. Dès fin janvier, les modèles équipés indiqueront la vitesse optimale pour ne pas avoir à s’arrêter au prochain feu rouge ; ou si ce n’est pas possible dans la limite de vitesse autorisée afficher un compte à rebours avant le passage au vert. Des fonctionnalités qui permettraient de réduire la consommation de carburant jusqu’à 15 % d’après un projet pilote mené par Audi.

Le défi consiste à prévoir avec précision le comportement des feux de circulation dans les deux prochaines minutes. Or, « la plupart des feux réagissent de manière variable au volume de trafic et adaptent continuellement les intervalles auxquels ils passent du rouge au vert », indique Andre Hainzlmaier, responsable du développement des applications, des services connectés et de la ville intelligente chez Audi.

Un algorithme pour prédire le comportement des feux

En partenariat avec la société Traffic Technology Services (TTS), le constructeur allemand a donc développé un algorithme capable de prédire le comportement des feux. Celui-ci se base pour cela sur plusieurs sources d’informations : le programme de contrôle des feux de signalisation d’une part, et d’autre part les données remontées en temps réel par l’ordinateur de trafic, les caméras de surveillance de la route, les bandes de détection sur la chaussée, les bus et les tramways en approche et les boutons d’appel pour piétons, ainsi que tout leur historique.

L’algorithme peut ainsi prendre en compte les changements de volume de circulation, que ce soit le matin au passage des navetteurs ou le midi à la sortie des écoles. De plus, les modèles Audi équipés du service envoient leurs données anonymisées de franchissement réel des feux de circulation, pour comparaison avec les données de prévision.

Des données pour les villes

En parallèle, Audi repère les carrefours où les voitures s’arrêtent très souvent ou ceux où le temps d’attente est anormalement élevé. « Nous regroupons les données enregistrées dans des rapports que nous mettrons à la disposition des autorités municipales, annonce Andre Hainzlmaier. Les feux de circulation pourront alors être réglés plus efficacement et la circulation sera plus fluide. »

Le service « Traffic Light Information » doit être étendu à d’autres villes européennes courant 2020. Pour rappel, il fonctionne sur les modèles e-tron, A4, A6, A7, A8, Q3, Q7 et Q8 produits depuis mi-juillet 2019 et équipés du pack Audi connect Navigation & Infotainment et de l’option de reconnaissance des feux de signalisation par caméra en option.

PARTAGER SUR