Audi Urbansphere : un concept car pour les mégapoles chinoises

Audi joue sur les mots avec son nouvel Urbansphere concept, une vision futuriste des déplacements urbains où garer un véhicule autonome n’est plus un problème pour ses passagers. Explication.
759
Audi Urbansphere

Audi revendique d’occuper le terrain de la mobilité urbaine premium. Son troisième concept car se base, une fois de plus, sur la vision de la voiture autonome de niveau 4. Audi avait lancé le Skysphere en août 2021, une GT cabriolet à empattement variable. Puis le Grandsphere, une grande berline de prestige un mois après au salon IAA de Munich. Cet Urbansphere surprend car ses dimensions (5,51 m de longueur, 2,01 m de largeur et 1,78 m de hauteur) ne sont pas raisonnablement pratiques en ville mais se destinent plutôt aux highways américaines.

Pourtant, Audi se justifie en expliquant que la cible principale est non pas les États-Unis mais la clientèle chinoise du haut de gamme. Une clientèle qui prend toujours place à l’arrière des berlines et ne se soucie pas de garer sa voiture. L’acquéreur d’une Audi en Chine se préoccupe plus de l’espace à bord, très confortable ici avec un empattement de 3,40 m. La conduite autonome de niveau 4 de cet Urbansphere se veut donc un laissez-passer indispensable. Tout comme le Sésame ouvre-toi des portes à ouverture antagoniste qui permettent d’accéder à quatre fauteuils pivotants.

Audi Urbansphere, des passagers choyés

Les deux passagers arrière sont choyés. En effet, un écran panoramique OLED vient se placer à la verticale dans la largeur de l’habitacle entre les deux rangées de sièges pour une séance de cinéma. Il reprend sa place à l’horizontale sous le ciel de toit. Enfin, la clientèle est choyée avec la Light Umbrella. La surface intérieure de ce parapluie auto éclairant se compose d’un matériau réfléchissant. Ce matériau sert à éclairer son chemin. Et aussi à prévenir les autres avec son clignotement en cas de danger détecté par l’intelligence artificielle. Ou encore, dixit Audi, à illuminer uniformément les visages pour des selfies parfaits. On aura bien compris que ce concept car dévoilé en Chine sera avant tout commercialisé dans l’Empire du Milieu.

Du point de vue technique, le nouvel Audi Urbansphere se base sur la Premium Platform Electric ou PPE. Tout comme ses deux homologues Skysphere et Grandsphere. Cette plate-forme peut loger entre les deux essieux une batterie de 120 kWh. Celle-ci alimente deux moteurs électriques totalisant 295 kW/400 ch et 690 Nm de couple. Le tout serait probablement fabriquée en Chine où sont déjà assemblées les berlines à empattement allongé L des Audi A4, A6 et A7 entre autres.