Auto-assurance  : un levier d’économies

Et si la solution la plus économique était… de ne pas assurer sa flotte. Ce qu’ont réalisé certaines entreprises à la tête d’un parc important. Mais pour cela, il faut agir avec prudence et organisation. Il n’est pas question d’éliminer l’assurance « aux tiers », ce n’est pas possible, mais bien de conserver les dommages propres totalement ou partiellement.

- Magazine N°240
499
Auto-assurance : un levier d’économies

Qu’est-ce que l’auto-assurance ?

Seule la garantie responsabilité automobile est obligatoire. Toutes les autres sont facultatives mais il est d’usage de prendre au moins la « défense pénale & recours ». L’auto-assurance, qui consiste à ne pas transférer à l’assureur un risque de perte, peut prendre trois formes :

  • soit une absence complète de couverture de certains événements comme l’accident ou le bris de glace ;
  • soit l’introduction, dans les garanties de dommages aux véhicules, de franchises d’un montant supérieur à ce qui est couramment pratiqué : 3 000 à 5 000 euros par exemple, les moyens financiers de l’entreprise lui permettant de rester...