Auto-partage : les entreprises sur la voie de l’électrique

Réduire sa flotte de véhicules constitue bien souvent l’objectif premier des entreprises qui choisissent l’auto-partage. Avec, à la clé, des gains financiers. Mais certaines poussent la logique plus loin en optant pour l’auto-partage électrique. À l’enjeu économique s’ajoute alors une véritable stratégie autour du développement durable et de l’image.

- Magazine N°188
1254
Auto-partage : les entreprises sur la voie de l’électrique

Auto-partage et électrique : deux concepts qui se marient bien. Ce mode de déplacement fait en effet tomber les deux principales barrières à l’usage des véhicules électriques, à savoir l’autonomie et le prix. « Pourtant, historiquement, à la naissance de l’auto-partage, l’électrique était encore peu présent. Mais, la tendance s’affirme », constate Benoît Chatelier pour Carbox, société active dans les services d’auto-partage b to b.

Des véhicules électriques souvent destinés à des trajets « prédictifs » de courte distance, comme les parcours dits de premier et dernier kilomètre, mais aussi à des déplacements reliant les différents...