Autofree61 : l’Orne se lance dans l’autopartage électrique

Le conseil départemental de l’Orne a ouvert son service de véhicules électriques en libre-service au grand public pour mutualiser sa flotte.

1087
autofree61

Depuis le 26 avril, six véhicules électriques appartenant à la flotte du conseil départemental de l’Orne peuvent être utilisés par les habitants à Alençon via le service Autofree61. Les six VE, quatre Zoé et duxs Kangoo Z.E., sont disponibles lorsque les agents du département n’en ont pas l’usage, c’est-à-dire les weekends, les jours fériés et en semaine de 17 h 30 à 8 h.

La location des véhicules coûte 1,00 euro par heure d’utilisation, avec des tarifs dégressifs dès six heures d’utilisation. Les réservations se font via une plateforme en ligne, développée par le spécialiste de l’autopartage Clem’. Chaque véhicule dispose de sa propre borne de recharge. De plus, deux bornes situées en centre-ville ont été ouvertes au public et proposent une recharge gratuite.

Rationaliser la flotte tout en développant la mobilité électrique et partagée

Ce service remplit deux objectifs. D’une part, il permet de rationaliser la flotte départementale, en limitant le nombre de véhicules « improductifs » et dédiés. D’autre part, il offre aux habitants une solution de mobilité alternative, moins coûteuse à l’usage qu’un véhicule thermique et évitant l’achat d’un second véhicule.

Le projet Autofree21 représente également le point de départ du développement la mobilité partagée à l’échelle départementale. Pour l’instant, seuls les véhicules du siège sont proposés en autopartage, mais le conseil départemental déploiera progressivement le service Autofree61 sur ses sites décentralisés, telles les agences routières et les services sociaux. De plus, chaque collectivité pourra partager des véhicules de sa flotte municipale ou proposer des véhicules dédiés via la plateforme en ligne.

PARTAGER SUR