PSA et Total fondent Automotive Cells Compagny

Les groupes PSA et Total lancent Automotive Cells Compagny, une co-entreprise de gestion de la fabrication de batteries pour véhicules électriques en Europe.

634
Automotive Cells Compagny

Après leur partenariat annoncé en janvier 2020, le Groupe PSA et Total, via sa filiale Saft, ont créé Automotive Cells Compagny ce jeudi 3 septembre. Cette co-entreprise va gérer le projet de construction d’une gigantesque usine de production de batteries pour véhicules électriques. Une entité soutenue par les pouvoirs publics français et allemands, à hauteur de 1,3 milliard d’euros, ainsi que par les institutions européennes. L’ensemble du projet représente, à lui seul, plus de 5 milliards d’euros d’investissements.

Automotive Cells Compagny : deux gigafactories

Deux sites, un centre R&D à Bordeaux (Gironde) et une usine pilote à Nersac (Charente-Maritime), travaillent déjà sur la mise au point de nouvelles technologies de cellules lithium-ion. Après ces premiers tests, celles-ci seront produites à grand échelle dans deux « gigafactories » situées à Douvrin (Hauts-de-France) et à Kaiserslautern (Allemagne).

Équiper 1 million de véhicules par an

« Le marché européen des véhicules électriques devrait avoir besoin de 400 GWh à l’horizon 2030, soit quinze fois la production actuelle », selon les prévisions des deux groupes. Pour répondre à la demande croissante de véhicules électriques, ces derniers prévoient de démarrer la production des batteries en 2023, avec une puissance initiale de 8 GWh. Puis, de monter en puissance d’ici 2030 pour « atteindre 48 GWh sur l’ensemble des deux sites afin de couvrir les besoins de 1 million de véhicules par an, soit 10 % du marché européen », selon leurs estimations.

Le dernier dossier sur les batteries électriques

PARTAGER SUR