Autopartage : convaincre les collaborateurs

Les difficultés liées à la mise en place d’un service d’autopartage en interne ne sont pas que d’ordre technique ou financier. Elles peuvent également concerner les collaborateurs qu’il va falloir convaincre de recourir à des véhicules partagés. Une démarche qui demande d’impliquer ces collaborateurs en amont, tout en faisant preuve de pédagogie.

662
Autopartage collaborateurs

Passer à l’autopartage n’est pas toujours simple. « Quand vous annoncez que vous allez diminuer le parc de 210 véhicules, soit 10 % du volume total, les mines s’assombrissent, constate Hervé Foucard, chef du service technique des transports automobiles municipaux de la ville de Paris. Mais quand vous promettez un service plus performant avec des véhicules propres, le réservoir plein, une clef dans la poche pour chacun, le service est bien accueilli et les utilisateurs en redemandent. Quand le service est performant, les agents se moquent de savoir si le véhicule est attribué ou non », conclut ce responsable. À noter que pour les identifier au...