Autopartage – Sandrine Lauraire, département de l’Essonne : « Les conducteurs apprécient la souplesse d’utilisation »

Après une phase de test avec vingt véhicules, le département de l’Essonne veut lancer l’autopartage à plus grande échelle avec 200 véhicules dont à terme 35 % d’électriques.
- Magazine N°268
1008
Sandrine Lauraire

Sandrine Lauraire est responsable du parc du département de l’Essonne.

« Le département a lancé un appel d’offres pour déployer à grande échelle l’autopartage avec 200 véhicules de pool répartis sur 25 sites. Avec vingt véhicules et 180 inscrits dans les deux sites tests, le retour d’expérience de la phase de test a été positif. Ces conducteurs sont les mêmes que ceux des véhicules en pool : essentiellement les travailleurs sociaux et les agents des services informatiques et de la direction administrative et des sports pour des besoins ponctuels.

« L’autopartage a sa place dans notre politique d’électrification du parc »

En plus,...