Autopartage : la start-up Vulog lève 17,5 millions d’euros

732
Vulog

Un an après sa levée de fonds de 8,4 millions d’euros, la start-up spécialiste des technologies d’autopartage Vulog récidive. Cette fois-ci, ce sont 17,5 millions d’euros qui ont été investis par quatre acteurs : le Fonds Ecotechnologies géré par Bpifrance pour le compte de l’État, Inven Capital (République Tchèque), et enfin Frog Capital et ETF Partners (Royaume-Uni).

Avec ces nouveaux capitaux, Vulog compte accélérer son développement à l’international. Dans les prochains mois, Vulog va ainsi renforcer ses équipes et installer des bureaux dans la Silicon Valley ; et mettre en place des projets en Europe, Amérique du Nord et Asie.

La société gère déjà plus de 10 millions de trajets par an. Ses technologies sont notamment utilisées par la mairie de Paris et le groupe TF1, mais aussi et surtout par les services d’autopartage emov à Madrid et Evo à Vancouver, où la start-up a un bureau (voir notre brève). À lire également : Autopartage : la percée se confirme

PARTAGER SUR