1 500 véhicules électriques en autopartage à Berlin

Le Groupe Volkswagen vient d’annoncer ce 28 juin le lancement de son service d’autopartage sans station WeShare à Berlin, avec le déploiement de 1 500 e-Golf 100 % électriques.

953
WeShare Berlin

Cette flotte 100 % électrique sera progressivement complétée par 500 eUp! début 2020, puis par les premières unités de la nouvelle ID. 3 dès sa commercialisation prévue mi-2020. Le service couvre une zone d’environ 150 km2 qui sera étendue « parallèlement à l’augmentation du nombre de véhicules », a indiqué Volkswagen. Pour l’opérer, le Groupe a fait appel à la plate-forme d’autopartage AiMA, développée par le fournisseur de technologies de mobilité partagée Vulog, qui permet notamment la gestion prédictive de la demande et la combinaison des modes « free-floating » et « réservation planifiée ».

Un tarif de lancement à 0,19 euro par minute

Pour le lancement du service, les véhicules seront accessibles à un tarif de 0,19 euro par minute sans frais d’inscription. Puis, « à compter du mois de septembre, les tarifs proposés seront répartis en trois catégories, avec un prix moyen de 0,29 euro par minute », a d’ores et déjà annoncé le Groupe. Les utilisateurs devront toutefois remplir plusieurs conditions : « être âgés de 21 ans minimum, être titulaires du permis de conduire depuis au moins un an et disposer d’une adresse en Allemagne », sans oublier de disposer d’un smartphone et d’une carte de crédit.

WeShare à Prague et Hambourg dès 2020

Les véhicules seront dans un premier temps récupérés par des employés de Volkswagen pour être rechargés sur le réseau de charge public de Berlin, mais par la suite, « les utilisateurs seront incités à recharger les véhicules eux-mêmes », précise le Groupe. À noter que le service WeShare sera aussi étendu à d’autres villes dès 2020, en commençant par Prague où les véhicules seront déployés en partenariat avec Skoda, suivi par Hambourg.

Vous aimez cet article ? Recevez chaque mardi notre newsletter