Avec Belib’, Paris s’offre un réseau de bornes universelles

La mairie de Paris a inauguré sa première borne de recharge universelle, intégrée au réseau Belib’. Ce programme permettra à la capitale de disposer, à terme, d’un réseau de 180 points de charge. 

955
Avec Belib’, Paris s’offre un réseau de bornes universelles

Récompensée par l’Avere dans le cadre des Trophées des territoires électromobiles, la ville de Paris n’en finit plus de soutenir le véhicule électrique. La mairie a ainsi inauguré, le 12 janvier, « la première des 60 bornes de recharge qui seront déployées à Paris en ce début d’année 2016 », et intégrées au réseau Belib’. Cette borne intègre « 2 points de charge accélérée permettant de recharger un véhicule en 1 heure, et 1 point de charge normale permettant de recharger un véhicule en 6 à 8 heures ».

Ce programme Belib’ est financé par la région Île-de-France et l’Ademe à hauteur respectivement de 1,2 et 1,9 million d’euros pour un coût total d’un peu plus de 10 millions d’euros. Il permettra à la capitale de se doter, en plus du réseau Autolib’, de 180 points de charge (120 accélérées et 6 normales), d’ici la fin de l’année.

La gestion de ce réseau a été confiée, jusqu’à fin 2016, à la filiale d’EDF, Sodetrel. Concernant le coût de la recharge, outre un abonnement initial de 15 euros, la mairie de Paris a annoncé que « le rechargement de nuit sera gratuit (ndlr : sur une prise normale), tandis que la recharge accélérée coûtera seulement 0,25 € par quart d’heure ».

PARTAGER SUR