Véhicules d'entreprise 2012-2013 : des offres au plus près des besoins

« Avec la LLD, je veux que la voiture démarre le matin, sans problème » : Éric Driffort, Serena Software Europe

Éric Driffort est le responsable de Serena Software Europe. Spécialiste des logiciels destinés aux entreprises, Serena Software emploie 30 salariés dans l’Hexagone et recourt à la LLD pour les quatorze véhicules particuliers de ses collaborateurs.

811

« J’ai toujours pratiqué la LLD en incluant l’assurance, les pneumatiques et l’entretien. Je veux que la voiture démarre le matin sans poser de problème. L’objectif est de savoir combien cela me coûte par mois et par an, de maîtriser mes flux financiers et le risque », explique Éric Driffort.

Le coût global ? Ce responsable l’estime à environ 650 euros par mois et par véhicule. « Au départ, j’allouais un budget à chacun des collaborateurs qui pouvait choisir son véhicule auprès du loueur. Mais le salarié qui arrivait ne voulait pas du véhicule laissé par le précédent », souligne-t-il. En ce moment, c’est Mercedes Classe C pour tous. « J’ai renouvelé tous les véhicules en même temps il y a deux ans et demi, et j’ai obtenu un tarif très intéressant en négociant avec Parcours et Mercedes », reprend-il.

Certes, deux données essentielles doivent être contrôlées et suivies : le kilométrage remonté après chaque entretien, pour ajuster les contrats, et le soin apporté aux véhicules. « C’est une règle élémentaire. Je n’hésiterai pas à refacturer les frais de restitution à un conducteur très négligent », affirme Éric Driffort. Côté kilométrage, il faut « faire le bon calcul au départ. Je prends en général des contrats sur 3 ans et 60 000 km mais pour des collaborateurs qui habitent plus loin, j’adapte en partant sur une base de 80 000 ou 100 000 km afin d’éviter les pénalités en fin de contrat. »

Véhicules d'entreprise 2012-2013 : des offres au plus près des besoins