Plus de 500 000 VE en circulation en Europe

D’après les chiffres de l’Avere, 149 086 véhicules 100 % électriques ont été immatriculés en 2017 en Europe, portant le nombre de VE en circulation 501 798 unités.

1053
Véhicule électrique

Selon l’Avere, les ventes de VE ont connu en 2017 une hausse de 43,9 % par rapport à 2016. L’électrique représente désormais 0,9 % du marché européen, soit trois points de plus que l’année dernière (0,6 %). Cependant, les ventes se concentrent en Norvège, en France, en Allemagne et au Royaume-Uni. Ces quatre pays représentaient 72,4 % du marché en 2017.

La Norvège toujours leader

L’Allemagne a été particulièrement dynamique avec 28 493 mises à la route, soit + 110,6 % comparé à 2016. L’électrique y représente désormais 0,8 % du marché automobile national. Le Portugal a également doublé ses ventes de VE (+ 120,5 % par rapport à 2016), ainsi que les Pays-Bas (+ 97,5 %) chez qui les VE ont remporté 1,73 % de part de marché.

La Norvège reste toutefois le pays où se sont vendus le plus de VE avec 33 791 mises à la route, soit + 35,9 % par rapport à 2016. Le taux de pénétration de l’électrique y est très important, avec 17,2 % de part de marché à l’échelle nationale. En comparaison, la France a immatriculé 30 921 unités (+ 13,2 %, 1,2 % du marché national), et le Royaume-Uni 14 681 unités (+ 30,8 %, 0,5 % du marché national).

Avere europe 2017
Source : Avere-France

Renault en tête des ventes en Europe

Cependant, c’est un constructeur français qui s’est imposé sur le marché européen. Renault a cumulé 35 535 immatriculations en 2017 sur un total de 132 687 VP vendus. La marque a toutefois perdu 1 point de part de marché sur le segment des VP électrique (23,8 %).

Comme en France, la Zoé a dominé les ventes en Europe : 31 302 unités ont été immatriculées (+ 44 %), dont 50 % dans l’Hexagone. C’est également le VE le plus vendu en Allemagne, en Autriche, en Espagne, au Portugal et au Danemark. En revanche, le Royaume-Uni a plébiscité la Leaf. Cette dernière a cependant vu ses immatriculations chuter de 6,9 % à l’échelle européenne, à 17 293 unités. La BMW i3 a quant à elle toujours du succès, avec 14 785 unités mises à la route en 2017 (+ 52,8 %), dont 5 035 en Norvège.

Avere europe 2017
Source : Avere-France

Un marché encore très dépendant des politiques publiques

« Le point commun entre tous ces pays où le VE est un succès ? La mise en place de politiques publiques dynamiques, tant sur l’aide à l’acquisition de véhicule que sur le développement des infrastructures de recharge et l’usage. L’observation des marchés européens confirme donc que le soutien public est la condition sine qua non au développement de l’électromobilité », note l’Avere.

L’association pointe du doigt le Danemark qui a abandonné sa politique publique de développement des véhicules électrique en 2015 : en 2017, « on y observe une baisse spectaculaire de – 45,5 % des immatriculations par rapport à 2016, pour 751 unités vendues seulement », a constaté l’Avere.

PARTAGER SUR