Axa Prévention s’attaque au risque routier professionnel

Axa Prévention a lancé un ensemble de services gratuits pour accompagner les entreprises face au risque routier professionnel et propose de subventionner leur programme de prévention.

3161
axa prevention risque routier professionel
(c) Axa Prévention

Dans son baromètre 2017, l’association Axa Prévention s’était intéressée pour la première fois au comportement des conducteurs sur leurs trajets professionnels, hors domicile-travail. Présentée en mars à l’occasion du premier colloque national sur le risque routier professionnel, l’étude avait révélé que les Français prennent plus de risques au volant de leur voiture de fonction que lors de leurs déplacements privés.

(c) Axa Prévention

Ainsi 8 conducteurs sur 10 utilisent leur téléphone en conduisant, contre 6 sur 10 pour l’ensemble de la population – le véhicule étant un prolongement de leur lieu de travail. De même, plus pressés, 88 % d’entre eux commettent des excès de vitesse (contre 82 % pour la moyenne nationale), qui en outre sont plus élevés que ceux des conducteurs particuliers.

Les conducteurs professionnels : une population à risques

(c) Axa Prévention

Or, les conducteurs professionnels sont une population à risques concernant le risque routier. « Être un professionnel de la route, c’est conduire longtemps et parfois la nuit, c’est donc être plus fortement exposé à la somnolence », explique Axa Prévention. Ce ne sont pas moins de 76 % des sondés qui conduisent la nuit, entre 22 heures et 5 heures du matin, pour de longs trajets (contre 58 % pour l’ensemble des Français). Ils sont également plus nombreux à consommer de l’alcool avant de prendre la route, dont 7 % après avoir bu 4 ou 5 verres (contre 4 % des Français).

De plus, « le fait que le véhicule ne leur appartienne pas induirait une forme de déresponsabilisation », note Axa Prévention. Plus d’un conducteur sur deux (59 %) avoue ainsi prendre le volant alors qu’il se sent fatigué (contre 45 % des Français), et 53 % des sondés conduisent pendant 4 ou 5 h d’affilée (contre 34 %).

Un accompagnement financier pour les flottes de plus de 100 moteurs

C’est pourquoi l’association a mis à disposition en septembre un dispositif de soutien gratuit à destination des chefs d’entreprise. Il comporte un questionnaire d’autodiagnostic en ligne qui génère des préconisations selon les pratiques de l’entreprise, mais aussi un set de documents et un kit de communication pour sensibiliser les collaborateurs au risque routier.

En outre, Axa Prévention propose de soutenir financièrement les entreprises souhaitant mettre en place un programme de prévention au risque routier. La subvention est attribuée sur dossier et est réservée aux flottes de plus de 100 moteurs (VL, VUL, PL, deux-roues) avec contrat d’assurance flotte RC/RC matériel.

NB : L’enquête AXA Prévention a été réalisée par Kantar TNSSofres du 23 décembre 2016 au 10 janvier 2017 auprès d’un échantillon national représentatif de 1476 automobilistes, avec un focus sur les 29 % de conducteurs interrogés qui réalisent des trajets professionnels régulièrement.

PARTAGER SUR