Baisse de la sinistralité : impliquer la DG

« Après un recul significatif de la fréquence des sinistres ces vingt dernières années, un point bas semble avoir été atteint », constate Christophe Mouren, responsable de la souscription branche flottes automobiles pour la compagnie d’assurance Generali IARD, soit 200 000 véhicules assurés.

- Magazine N°241
1272
Baisse de la sinistralité - Christophe Mouren, responsable de la souscription branche flottes automobiles pour la compagnie d’assurance Generali IARD
Christophe Mouren, responsable de la souscription branche flottes automobiles pour la compagnie d’assurance Generali IARD

Et pour aller plus loin au sein d’une entreprise, c’est au dirigeant de prendre la question à bras-le-corps : « Il doit fixer des objectifs très clairs sur ce que l’entreprise attend de ses conducteurs en matière de comportement et de bonnes pratiques. Outre la communication, il faut s’appuyer sur un ou plusieurs relais au sein de l’entreprise, avec pour mission la maîtrise de la sinistralité automobile », souligne Christophe Mouren.

Établir des reportings

Appuyé par le dirigeant, le fleet manager doit ainsi établir des reportings pour analyser la nature des sinistres, les responsabilités, les lieux géographiques, la saisonnalité, etc. « Il...

PARTAGER SUR