Baromètre flottes vertes 3e édition : l’âge de raison

Comme tous les ans dans ce dossier central du numéro de juillet-août, voici notre baromètre Flottes vertes qui a fêté cette année son troisième anniversaire.

- Magazine N°180
557
Baromètre flottes vertes 3e édition : l’âge de raison

Et avec quelques années d’avance sur l’usage, nous pouvons dire qu’avec le thème du développement durable et des parcs automobiles, l’âge de raison a bel et bien été atteint. Vous le constaterez à la lecture des résultats de nos sondages : d’année en année, l’implication dans le verdissement des flottes ne se dément pas et les actions mises en place se poursuivent, dans leur grande diversité.

Une précision avant que nous n’entamiez la lecture de cet article : les répondants à notre étude se revendiquent presque autant du secteur public que de la sphère privée (45 et 55 %) avec, selon leur appartenance, des nuances ou des divergences notables dans leurs attentes et leurs réalisations. Un exemple parmi d’autres : 25 % des entreprises du privé disposent de modèles électriques, véhicules particuliers ou utilitaires, contre 60 % des collectivités et des administrations. De même, si l’hybride diesel constitue la motorisation d’avenir pour 63 % de nos répondants, le chiffre s’élève à 70 % pour les sondés du privé et 53 % pour ceux du public qui préfèrent… l’électrique à 67 %.

Dernier constat, notamment souligné par notre débat : si la prise en compte de la dimension environnementale demeure toujours d’actualité, elle doit plus que jamais s’accorder avec des impératifs d’optimisation des coûts, dans un contexte économique difficile. En clair, les flottes vertes doivent se faire de plus en plus vertes, mais aussi de plus en plus économes, deux objectifs qui semblent n’avoir rien de contradictoire. Prochain rendez-vous en 2013 !

[youtube http://www.youtube.com/embed/videoseries?list=PLyoo2gcsS8txoYtjTEPeYkOnhYBte3PrB]