Bassin de Briey : Pro’Fil, un service d’autopartage inter entreprises

Le Syndicat des Transports du Bassin de Briey fait le point sur son service d’autopartage Pro’Fil. En place depuis fin 2021, ce dispositif inter entreprises implique une cinquantaine de personnes.
4182
Pro’Fil autopartage

Le Syndicat Mixte des Transports du Bassin de Briey (ST2B) a lancé Pro’Fil, un service d’autopartage. Objectif : organiser l’autopartage interemployeurs sur son territoire. Le bassin de Briey regroupe deux communautés de communes : Orne Lorraine Confluences et Cœur de Pays Haut. Les deux se situent au nord du département de la Meurthe-et-Moselle et de la région Lorraine. Cette zone concentre environ 76 000 habitants sur 600 km².

Pro’Fil, l’autopartage expérimental

Ce service d’autopartage Pro’Fil se veut expérimentation « assez audacieuse dans un territoire relativement peu dense, où la culture de l’autosolisme règne en maître, même chez les employeurs », indique André Corzani, président du ST2B. Tout en précisant que les débuts de Pro’Fil se montrent encourageants. Jusqu’ici, dix entreprises et collectivités participent au service. Dont AXEO, l’association Dynamhaut, mais aussi les villes de Jarny, Joeuf, Roman, Val de Briey, la communauté de communes Orne Lorraine et le syndicat des eaux local, le Siep. En tout, une cinquantaine de salariés et agents prennent part au dispositif. Et ils ont parcouru 10 000 km depuis le lancement de Pro’Fil en octobre 2021.

Cinq Zoé pour Pro’Fil

Le service d’autopartage Pro’Fil inclut cinq Zoé. Leur acquisition, et celle des cinq bornes de recharge, a été financée par l’État dans le cadre de la labellisation Territoire à Énergie Positive pour la Croissance Verte. Des véhicules disponibles pour les salariés et agents des entreprises, collectivités ou associations du bassin de Briey. Le prix de l’abonnement atteint 15 euros par mois ou 5 euros par heure. Le dispositif Pro’Fil déployé pour les véhicules est celui de Mobility Tech Green, e-Colibri.

Les bornes de recharge ont été implantées à proximité immédiate des employeurs intéressés par le service, dans les cinq plus grandes communes du territoire. Dans un premier temps réservées aux utilisateurs de Pro’Fil, ces bornes sont désormais disponibles à l’ensemble des conducteurs de véhicules électriques.