Batteries : Daimler va investir 20 milliards d’euros d’ici 2030

Le constructeur allemand Daimler a annoncé un investissement de plus de 20 milliards d’euros dans l’achat de cellules de batteries pour véhicules électriques jusqu’en 2030, afin d’en assurer l’approvisionnement.

872
Gamme EQ
© Daimler AG

« Avec des commandes importantes de cellules de batteries jusqu’en 2030, nous avons posé un nouveau jalon important pour l’électrification de nos futurs véhicules électriques de la marque EQ. C’est ainsi que nous assurons, avec nos partenaires, l’approvisionnement de notre réseau mondial de production de batteries, aujourd’hui et à l’avenir, avec les technologies les plus récentes », a expliqué Wilko Stark, membre du comité de direction de Mercedes-Benz Cars, en charge de l’approvisionnement et de la qualité des fournisseurs.

En effet, Daimler prévoit d’électrifier chaque segment de sa gamme, de la smart au SUV, avec notamment 10 modèles 100 % électriques à batterie ou à pile à combustible.  « Nous prévoyons un total de 130 versions électrifiées chez Mercedes-Benz Cars d’ici 2022, sans compter des fourgonnettes, des bus et des camions électriques », a annoncé Dieter Zetsche, président du directoire de Daimler et directeur de Mercedes-Benz Cars. « D’ici 2025, les ventes de véhicules électriques à batterie devraient atteindre 15 à 25 % du total des ventes unitaires, selon les préférences individuelles des clients et l’évolution de l’infrastructure publique », estime le constructeur.

Outre l’achat de cellules de batteries, l’entreprise est ainsi en train d’investir 10 milliards d’euros dans l’expansion de la flotte électrique de Mercedes-Benz, et 1 milliard d’euros dans son réseau de production de batteries. Ce dernier comptera à terme huit usines réparties sur trois continents.

Une première usine est déjà en service et une deuxième commencera la production de série début 2019 à Kamenz, en Allemagne. Trois autres usines seront construites en Allemagne, deux à Stuttgart-Untertürkheim et une à Sindelfingen. Les trois derniers sites seront bâtis à Beijing (Chine), Bangkok (Thaïlande) et Tuscaloosa (USA). Selon Daimler, « la production locale de batteries est décisive pour répondre de manière flexible et efficace à la demande mondiale de véhicules électriques. »

Vous aimez cet article ? Recevez chaque mardi notre newsletter