Batteries électriques : un accord entre CATL et Daimler Trucks and Bus

Le chinois des CATL a capté la clientèle de Daimler Trucks and Bus. Une conséquence du démarrage de la construction de son usine de fabrication de batteries électriques en Allemagne.

473
CATL Daimler Trucks and Bus

CATL (Contemporary Amperex Technology Co Limited) vient de s’assurer la clientèle de Daimler Trucks and Bus. Le fabricant chinois de batteries électriques a en effet récemment porté son investissement de 240 millions à 1,8 milliard d’euros pour la construction de son usine de batteries à Erfurt en Allemagne. Et le 18 septembre dernier, Daimler Trucks & Buses et CATL ont signé un accord de long terme pour la fourniture au constructeur allemand de batteries électriques pour ses camions Mercedes Benz eActros, Freightliner eCascadia et eM2 dès 2021.

Un coup dur pour l’« Airbus européen des batteries »

Daimler Trucks and Bus justifie cet engagement par sa volonté de préserver son leadership européen dans les véhicules électriques et de rentabiliser ses importants investissements dans ce domaine. Mais cet accord n’en est pas moins une reconnaissance de la supériorité de l’industrie chinoise sur la technologie des batteries électriques et de sa mainmise sur les approvisionnements en lithium. Et même si le marché des poids lourds reste mineur par rapport à celui des automobiles que vise l’« Airbus européen des batteries » (voir la brève), cet accord constitue un sérieux accroc à l’accord qui devait lier les Européens.