Batteries : Toyota et Panasonic veulent coopérer

Le constructeur Toyota et le spécialiste de l’électronique Panasonic ont conclu un accord pour étudier la faisabilité d’un projet de création de coentreprise.

1166
Toyota Panasonic accord coentreprise batteries
Akio Toyoda, président de Toyota, et Kazuhiro Tsuga, président de Panasonic (c) Toyota

L’objectif : fabriquer ensemble des batteries pour les VE plus performantes et plus sécurisées, à un prix compétitif. Plus précisément, les deux entreprises japonaises souhaitent développer les batteries à cellules prismatiques. Assez fines et de forme rectangulaire, elles sont souvent utilisées dans les tablettes. Panansonic en fournit déjà à Toyota pour ses modèles hybrides.

Cet accord s’inscrit dans la stratégie 2020-2030 de Toyota qui veut démocratiser les véhicules électrifiés, tant les hybrides rechargeables et non-rechargeables que les VE à batterie ou à pile à combustible.

10 modèles à batteries pour 2020

Le constructeur vise d’ailleurs les 5,5 millions de véhicules électrifiés mis à la route à l’horizon 2030, dont 1 million en zéro émission. De plus, il prévoit de proposer tous ses modèles en version électrique d’ici 2025 avec 10 modèles à batteries disponibles courant 2020, et d’étendre sa gamme hydrogène tant pour les VP que les VUL.

« Le passage à l’électricité est un virage important pour l’industrie automobile et je crois que la clé, ce sont les batteries, a commenté Akio Toyoda, président de Toyota, lors de la conférence de presse mercredi 13 décembre. Le Japon a maintenant des ressources. Pour survivre à cette époque révolutionnaire, nous devons donc être compétitifs en termes d’innovation et créer un cadre pour assurer un approvisionnement régulier. »

PARTAGER SUR