BCAuto Enchères mise sur les services

Le spécialiste de la vente aux enchères de véhicules d’occasion aux professionnels a étoffé son offre numérique et propose désormais transport, photos et reconditionnement à ses clients.

2518
BCAuto Enchères reconditionnement

Suite à son passage à un modèle 100 % digital en 2013, BCAuto Enchères a connu une croissance importante : le groupe est passé de 50 000 à plus de 80 000 ventes de VO par an en France (dont 30 % de VU) et de 6 à 8 sites répartis sur l’ensemble du territoire.

Le prestataire cherche maintenant sécuriser un approvisionnement stable et régulier en véhicules pour sa plateforme tout en augmentant les ventes. « Nous souhaitons développer des projets à destination des acteurs professionnels, tels les réseaux de distributeurs et les constructeurs, dans un marché de l’occasion en croissance et en cours de professionnalisation », a indiqué Olivier Fernandes, directeur général de BCAuto Enchères France.

Des services pour accélérer la rotation des véhicules

BCAuto Enchères Autos On Show« La concession est en train de vivre un changement radical car elle change de produit : c’est un monde structuré pour vendre des véhicules neufs. À l’inverse, le VO est un produit hautement périssable, avec des codes de fonctionnement différents. Notre stratégie consiste à accompagner et encourager ce changement », a détaillé Jean-Roch Piat, directeur général de BCAuto Enchères Europe.  Son approche : augmenter la rotation des véhicules et réduire leur durée de détention de 90 à 45 jours, un modèle qui permettrait de rendre la vente de VO plus rentable pour ses clients.

Pour cela, le groupe mise sur une offre de services intégrés à la vente, du reconditionnement jusqu’à la livraison automatique des véhicules, en passant par la mise à disposition des photos et vidéos. « Nous construisons une boîte à outils pour aider nos clients à adopter ce modèle », a expliqué Olivier Fernandes. L’objectif : permettre au concessionnaire d’acheter et de revendre entièrement en ligne, afin de supprimer le passage en concession pour l’acheteur final.

BCAuto Enchères

Les flottes d’entreprise en ligne de mire

Pour consolider ce modèle, BCAuto Enchères cherche à garantir une visibilité sur l’approvisionnement et un flux de voitures régulier. « Les flottes d’entreprise représentent une cible qui nous intéresse beaucoup. Ce type d’acteur, pour des raisons souvent économiques, fait le choix d’acheter des véhicules en pleine propriété mais n’est pas toujours organisé pour l’étape de la revente, qui fait un peu peur, a déclaré Olivier Fernandes. Il est encore difficile pour nous d’identifier ces sociétés, mais nous avons une ressource commerciale dédiée aux flottes. Nous pensons aussi à développer des partenariat avec des fleet managers qui pourraient préconiser notre modèle. »

Les flottes restent cependant une clientèle difficile à fidéliser : « On fait souvent appel à nous quand une société cherche à passer en LLD. Nous mettons en place des prestations pour que ces sociétés s’engagent sur la durée dans une logique d’achat. Par exemple, sur Market Price, nous communiquons très en amont sur les valeurs de revente. Nous travaillons aussi avec les responsables de parc pour préconiser les dates de sortie les plus adaptées en termes de durée et de kilométrage, et organiser la revente. BCA joue alors le rôle d’expert pour accompagner les chefs de parc vers une meilleure gestion des flux », a conclu Olivier Fernandes.

Inscrivez vous aux Rencontres Flottes Automobiles et retrouvez ce prestataire sur le Salon

PARTAGER SUR