Benoît Weinling, Eurométropole de Strasbourg : « Privilégier les alternatives aux véhicules »

L’Eurométropole de Strasbourg travaille à diminuer la taille de sa flotte en faisant appel aux vélos, aux transports en commun, mais aussi aux véhicules verts.

- Magazine N°233
1456
Benoît Weinling

Benoît Weinling, responsable du parc, Eurométropole de Strasbourg.

« Notre réflexion porte sur la réduction de la taille du parc compte tenu notamment de la baisse des dotations de l’État et de celle du nombre des déplacements. Nous privilégions les solutions alternatives aux véhicules : nous remboursons 75 % des abonnements aux transports en commun alors que la réglementation impose 50 %. Comme pour les véhicules, un système de pool existe pour les vélos, tout comme des cartes non nominatives pour les transports en commun. L’Eurométropole a aussi mis à disposition de ses services une trentaine de cartes souscrites auprès du service d’autopartage...

PARTAGER SUR