Loi de transition énergétique : un an après, où en est-on ?

Le 19 avril dernier, la ministre de l’Environnement Ségolène Royal a présenté en conseil des ministres le bilan de l’application de la loi de transition énergétique du 17 avril 2015.

1459
Collectivités : à l’heure de la transition énergétique

Pour rappel, la loi a fixé deux objectifs majeurs : atteindre 40 % d’énergies renouvelables dans la production d’électricité d’ici 2030, et réduire la consommation finale d’énergie de 50 % en 2050 par rapport à 2012. Un an après sa publication, 95 % des décrets ont été publiés, sur un total de 162 mesures.

Parmi celles-ci, « le soutien à l’achat de véhicules propres », avec un bonus allant jusqu’à 10 000 euros lors du remplacement d’un véhicule diesel ancien, et l’implantation d’un réseau de bornes de recharge électriques sur le territoire français.

3 500 véhicules électriques et hybrides déployés dans les flottes publiques

La ministre met en avant des chiffres positifs : le seuil des 100 000 véhicules électriques immatriculés a été franchi en mars 2017 ; 15 000 bornes de recharge ont été installées sur un objectif de 85 000 d’ici 2020 et plus de 5 millions de vignettes Crit’Air ont été délivrées.

Demandes de primes
Vélos électriques 23 000 demandes enregistrées
Deux-roues, trois-roues et quadricycles à moteur 445 demandes enregistrées sur 1 400 immatriculations
Véhicules utilitaires 1 015 demandes de bonus 6 demandes de primes à la conversion

Côté flottes, le bilan affiche « plus de 3 500 véhicules électriques et hybrides déployés sur le parc de véhicules publics, accompagnés par la mise en place de plus de 5 500 bornes de recharge ».

Des applications au long cours

D’autres mesures seront mises en applications sous peu. La ministre a ainsi annoncé la publication dans les prochaines semaines du Plan de réduction des émissions de polluants atmosphériques (PREPA). De plus, les 86 métropoles mondiales du réseau C40 ont annoncé l’adoption d’un plan action climat d’ici 2020 et plusieurs villes se sont déjà engagées à recourir exclusivement aux modes de transports collectifs électriques. Enfin, la loi prévoit d’augmenter la taxe carbone à 56 euros par tonne de carbone en 2020 et 100 euros en 2030.

Lire le bilan de l’application de la loi de transition énergétique pour la croissance verte et ses stratégies d’application.

PARTAGER SUR