Bio-Scan désinfecte les surfaces par ultraviolets

Désinfection de l'intérieur ou de clés de véhicules, Bio-Scan éradique les virus selon Bio-UV Group. Le spécialiste du traitement de surfaces par ultraviolets décline ses produits en fonction des besoins clients.

974
Bio-Scan Drive de Bio-UV Group

Bio-Scan, conçu en mars par Bio-UV Group basé à Lunel (Hérault), est un système de désinfection par ultraviolets (UV). Le spécialiste du traitement de l’eau par ozone et des surfaces par UV a créé de nouveaux équipements pour s’adapter au marché pendant la crise sanitaire.

L’efficacité virucide des UV testée dans deux laboratoires

Le groupe Bio-UV avance que ses produits ont été testés par deux laboratoires indépendants, à Montpellier. D’un côté, BioFaq a certifié (norme NT T72-281) l’efficacité bactéricide et virucide du système UV Bio-Scan sur une surface, lorsque la lampe a été appliquée pendant huit secondes. Plus précisément, après deux passages de quatre secondes de l’appareil. De l’autre, l’efficacité des UV-C (un type d’ultraviolet) a été mesurée sur une souche de coronavirus (SARS-CoV-2) dans le laboratoire P3 du Cemipai (CNRS). En conditions de laboratoire, une lumière bleue (254 nm) exposée à une distance d’un centimètre du virus l’éradique dans 99,9999 % des cas.

Bio-Scan décliné en fonction des usages

Parmi les produits proposés par Bio-UV Group, Bio-Scan Drive peut être utilisé pour la désinfection de véhicules (voitures, poids lourds, bus). L’appareil s’alimente sur l’allume-cigare grâce à un adaptateur. Le port d’une visière en plexiglas, d’un vêtement à manches longues et de gants sont recommandés pendant l’utilisation. Les deux lampes de 33 W du Bio-Scan Drive seraient capables de désinfecter les sièges de conducteurs, par exemple. À condition de laisser un temps de contact suffisant de 8 secondes.

Bio-Scan Drive

Le Bio-Scan 3D, quant à lui, est plus adapté aux désinfections des espaces intérieurs, d’une superficie maximale de 200 m2 en 10 à 30 minutes, selon Bio-UV Group. Exemples : une rame d’un métro, un hall d’accueil, un bureau. Le rayonnement du Bio-Scan UV 3D s’effectue à 360 °. D’où la nécessité de sortir de la zone d’utilisation après avoir programmé l’appareil.

Enfin, des objets, tels que des clés de voitures déposées dans le tiroir du Bio-Scan Cube, sont désinfectés en 30 secondes.

Bio-Scan Cube

Ces produits déclinés en fonction des utilisations coûtent entre 2 800 et 10 000 euros.

Autre produit de désinfection par ozone cette fois. Vendu à 12 000 €, O3-Clean délivre une eau ozonée afin d’éradiquer 99,99 % des micro-organismes sur une surface humide. Utile pour désinfecter l’extérieur d’un véhicule dans une station de lavage, par exemple.

Retrouvez notre dernière brève sur la désinfection de véhicule

PARTAGER SUR