Bioéthanol : une future aide pour les salariés des régions Sud et Grand Est

Face à la hausse des prix des carburants, les régions Sud et Grand Est veulent lancer chacune au 1er janvier 2019 un plan de 2,5 millions d’euros pour aider 10 000 salariés à convertir leur véhicule essence au bioéthanol.

1364
bioethanol
Source : Région Grand Est

Ce dispositif sera destiné aux salariés utilisant leur véhicule personnel pour se rendre sur leur lieu de travail, « dans un rayon de 30 km aller-retour » en région Grand Est et de 60 km en région Sud. Une aide leur sera versée pour l’installation d’un boîtier de conversion au bioéthanol sur leur véhicule essence, une transformation encadrée par la loi depuis le 15 décembre 2017. Nombre de ces boîtiers permettent de rouler quelle que soit la teneur en biocarburant de l’essence, soit aussi bien à l’E5 (qui contient jusqu’à 5 % de bioéthanol et correspond au SP95 et au SP98) et à l’E10 (jusqu’à 10 %) qu’au E85 (jusqu’à 85 %).

Le prix du dispositif financé jusqu’à 250 euros

En pratique, les collectivités régionales prévoient de prendre en charge 50 % du coût du dispositif de conversion dans la limite de 250 euros, sachant que ce dernier est commercialisé à partir 700 euros. Attention, seuls 10 000 ménages par région pourront bénéficier de l’aide. En outre, en région Sud, le boîtier devra avoir été installé par un professionnel de la région.

L’objectif : faire face à la hausse du prix des produits pétroliers. En effet, l’E85 est actuellement vendu 0,67 euro par litre en moyenne et l’E10 à 1,51 euro par litre, contre 1,54 euro pour le SP95 et 1,60 euro pour le SP98. La région Grand Est estime ainsi que la conversion devrait permettre à ces salariés de « réduire leur budget carburant de 35 à 45 % mais également de réduire les émissions de gaz à effet de serre de 70 %. » Reste maintenant à attendre l’Assemblée plénière du 14 décembre prochain pour savoir si cette mesure sera votée ou non.

Vous aimez cet article ? Recevez chaque mardi notre newsletter