BMW 520d Touring : le style avant tout

Fidèle à sa tradition de l’élégance avant le volume de chargement, la Série 5 Touring se veut avant tout une grande routière.

- Magazine N°230
1846
BMW 520d Touring
BMW 520d Touring

Pour disposer de volume dans un break de 4,94 m de long, il faut se tourner vers le X5 : cette 520d Touring n’offre que 570 l de coffre et jusqu’à 1 700 l banquette arrière abattue. Priorité au style donc avec un hayon assez incliné et un plancher assez haut. Mais une délicate attention effacera ces défauts : la lunette arrière s’ouvre indépendamment, pratique pour charger facilement un sac de voyage. Pour les breaks, la tendance est à ce dessin profilé, élégant et sportif, tout comme la Volvo V90, concurrente directe, qui n’affiche que 560 l !

Cette version Touring reprend de la récente berline sa plate-forme et son châssis fabriqués en partie en aluminium, ce qui a limité au maximum la prise de poids – une centaine de kilos tout de même à motorisations et équipements équivalents (1 735 kg en 520d propulsion).

Par rapport à la berline, le break s’équipe de série de la suspension pneumatique, plus lourde mais bien plus nécessaire pour maîtriser les mouvements de caisse lorsque l’on est en charge, et pas qu’un peu avec une charge utile de 730 kg ! De façon générale, nous recommandons de passer systématiquement en mode Sport pour le pilotage de cette suspension à air qui favorise le maintien global de la voiture et un confort pas trop souple.

Ce mode de conduite permettra aussi de mieux apprécier la bonne souplesse du moteur, ici le 2.0 turbodiesel de 190 ch et ses 400 Nm de couple. Ce dernier se montre parfois à la peine dans les relances, tant les rapports de la boîte automatique 8 vitesses sont rallongés pour favoriser la baisse du CO2 : 119 g, un chiffre excellent. Nous n’avons jamais dépassé l’homologation à 5,1 l/100 km lors des essais dans les Alpes bavaroises, et les 7,2 l à rythme soutenu (mode Sport). Et il est tout à fait possible de passer sous les 7,0 l.

Les 52 650 euros en Business sont séduisants et les amateurs de performances et de voyages au long cours opteront pour le fameux 6 cylindres en ligne 3.0 l de 265 ch à 68 900 euros TTC.

Notre avis

PLUS
Confort et silence à bord • Grande sobriété • Agrément de conduite


MOINS
Rapports de boîte auto trop longs • Capacité de chargement très moyenne • Poids élevé

Valeurs futures
BMW 520d 190 ch Business 530dA 265 ch M Sport
Énergie Diesel Diesel
Boîte de vitesses Manuelle Automatique
Carrosserie Break Break
Cylindrée (cm3) 1 995 2 993
CO2 (g/km) 119 131
Ch din 190 265
Prix neuf TTC (€) 52 650 68 900
Mois 42 42
Km total 100 000 100 000
Valeur reprise TTC (€) 23 441 28 948
Valeur reprise 44,5 % 42,0 %
Valeur vente TTC (€) 27 481 33 738
Valeur vente 52,2 % 49,0 %

Source : Forecast Autovista, juin 2017.