Le Groupe BMW accélère sur l’impression 3D

Le Groupe BMW a récemment intégré sa millionième pièce imprimé en 3D dans sa production de série, et prévoit d’atteindre 200 000 composants produits par fabrication additive en 2018, soit + 42 % par rapport à 2017.

937
BMW Impression 3D

La pièce en question est un rail de guidage de fenêtre destiné à l’i8 Roadster. « Le développement du rail n’a duré que cinq jours et a été intégré à la production en série à Leipzig peu après », a précisé BMW. Il est fabriqué avec la technologie Multi Jet Fusion développée par HP, permettant de produire jusqu’à 100 rails en 24 h.

Le constructeur avait commencé dès 2010 a à tester des procédés de fabrication additive à base de plastique et de métal, d’abord pour produire des composants en petites séries, puis en série à partir de 2012 pour la Rolls Royce Phantom. « La marque de luxe intègre aujourd’hui dix composants imprimés en 3D dans ses produits », a indiqué le groupe. Les clients Mini peuvent également faire imprimer en 3D des composants personnalisés pour leur véhicule.

Au total, le groupe a produit 1 million de pièces par impression 3D sur la dernière décennie. Une tendance qui devrait s’accélérer en 2018 et dans les prochaines années d’après Jens Ertel, directeur du centre de fabrication additive du groupe BMW.

Vous aimez cet article ? Recevez chaque mardi notre newsletter