BMW et Sixt se lancent dans l’auto-partage

Le constructeur et le loueur de courte durée créent DriveNow, une joint-venture d’auto-partage premium.

- Magazine N°168
375
BMW et Sixt se lancent dans l’auto-partage

Ce système combine véhicules et services et vise la facilité et la flexibilité. Ainsi, les véhicules peuvent être loués et déposés en toute liberté en fonction des besoins du client. Si BMW fournit les voitures, Sixt se charge du service premium, de la location, de l’infrastructure informatique et du système d’inscription. Le concept est d’abord lancé à Munich, avec 300 véhicules de type Mini ou Série 1, et à Berlin avec 500 voitures. Mais la joint-venture vise un développement européen à court terme, et international ensuite avec l’objectif d’un million de membres d’ici 2020.