BMW GT5 : une berline de prestige

Avec la GT5, BMW propose une grande berline (châssis de la nouvelle Série 5 classique à 5 m de longueur pour 1,90 m de largeur) rehaussée à 1,56 m de hauteur et équipée d’un hayon à deux ouvertures, type malle classique.

- Magazine N°164
557
BMW GT5, BMW réinvente la Vel Satis

Si la modularité intérieure, avec ses sièges arrière coulissants et ses dossiers inclinables, fait penser à un monospace, l’habitabilité demeure celle d’une berline, mais avec une garde au toit améliorée et une sensation d’espace appréciable. Et, surtout, un coffre variable de 440 à 590 l, ou même 1 700 l banquette arrière abaissée, autant qu’un X5.

Grande, haute et massive, cette GT5 l’est aussi sur la balance avec un poids de 2 t à vide, ce qui, combiné à un centre de gravité plus élevé, provoque une certaine lourdeur dynamique au volant et une prise de roulis inhabituelle pour une BMW. On s’y fait mais le domaine de prédilection de cette GT5 demeure bien l’autoroute allemande ou les grandes artères berlinoises.

Sous le capot, cette berline de prestige, qui veut offrir une alternative spacieuse aux classiques Série 5/7 ou au SUV X5, adopte bien sûr le 6 cylindres 3.0 l de 245 ch et 540 Nm de couple. À tout juste 173 g de CO2, soit 6,5 l/100 km en usage mixte pour un 0 à 100 km/h en 6,9 s et une vitesse maxi de 238 km/h, on reste impressionné par l’avance technologique de la marque munichoise. De quoi justifier un prix très premium de 64 900 euros !

BIEN

• Habitabilité et modularité 

• Performances et sobriété 

• Confort et tenue de route

À REVOIR

• Design déroutant 

• Comportement pataud 

• Prix élevé

PARTAGER SUR