BMW démocratise l’hybride rechargeable sur ses Série 3 et Série 5

BMW complète par le bas sa gamme de motorisations hybrides rechargeables sur les Série 3 et Série 5. Baisse de puissance et de prix à la clé.
836
BMW hybride rechargeable
BMW 320e Touring

BMW n’est pas avare de ses groupes motopropulseurs hybrides rechargeables. On en connaissait jusque-là les versions les plus puissantes sur les berlines et breaks 330e (voir l’essai) et 530e de 292 ch, ou même 545e de 394 ch. Objectif : mieux séduire ceux que la puissance brute affole et, tout aussi important, réduire le ticket d’entrée. Les ingénieurs motoristes ont ainsi juste recalibré la puissance du 2.0 turbo-essence, toujours aidé par un moteur électrique de 113 ch sur la 320e et 109 ch sur la 520e. La puissance cumulée ressort dorénavant à 204 ch et 350 Nm, bien plus raisonnable et acceptable en entreprises par exemple.

Moins chères mais toujours performantes

Les performances de ces BMW hybrides rechargeables demeurent largement suffisantes : 220 km/h de vitesse maxi, 0 à 100 km/h en moins de 8,0 s. Alors que les valeurs de consommation et d’autonomie électriques s’améliorent légèrement, les batteries demeurant identiques à 12 kWh. La 320e pointe à 30-35 g et son prix débute à 46 500 euros TTC contre 51 450 euros TTC en 330e. De son côté, la 520e débute à 52 650 euros TTC alors que la 530e nécessitait au minimum 58 250 euros TTC.

Ces deux nouvelles versions plus abordables sont également proposées en break Touring ainsi qu’en transmission intégrale xDrive. La commercialisation est effective.

BMW hybride rechargeable
BMW 520e